Evidemment, dit comme cela, c’est le paradis, surtout lorsque l’on se déplace beaucoup en Europe. Attention toutefois de bien comprendre ce que cette fin du « roaming » signifie !

Les frais d'itinérance (roaming)  sont les surcoûts que les opérateurs mobiles imposaient à leurs abonnés lorsqu'ils utilisaient leur appareil mobile dans un autre pays de l'UE par le biais d’un opérateur local.

Pour faire plus simple, vous étiez jusqu’au 15 juin 2017 hors forfait lorsque vous téléphoniez ou vous connectiez au web de votre smartphone ou de votre tablette via un opérateur du pays où vous étiez de passage. Certains forfaits incluaient l'utilisation de votre mobile dans certains pays dans les mêmes conditions qu'en France jusqu'à 35 jours par an sous conditions.

Depuis le 15 juin 2017, lors de vos déplacements, vos appels, SMS et données mobiles sont facturés au même tarif que lorsque vous êtes chez vous.

Quelques infos à retenir  :

La suppression du « roaming » est en place dans les 28 pays de l’Union européenne :

Allemagne – Autriche – Belgique – Bulgarie – Chypre – Croatie – Danemark – Espagne – Estonie – Finlande – France – Grèce – Hongrie – Irlande – Italie – Lettonie – Lituanie – Luxembourg – Malte - Pays-Bas – Pologne – Portugal - Rép. Tchèque – Roumanie - Royaume-Uni – Slovaquie – Slovénie - Suède.

Cette possibilité concerne les personnes qui sont en déplacement en Europe et non pas en résidence permanente.  

Dans le cadre de la « politique d'utilisation raisonnable », votre opérateur peut vérifier l'utilisation que vous faites de votre mobile en  itinérance sur une période de 4 mois et si, vous avez passé plus de temps à l'étranger que dans votre pays et que votre utilisation dépasse votre utilisation nationale, il pourra vous demander de justifier votre situation. Vous aurez 14 jours pour le faire. Si vous continuez à passer plus de temps à l'étranger que dans votre pays et que votre consommation en itinérance continue à dépasser votre consommation nationale, votre opérateur pourra commencer à appliquer des frais d'itinérance supplémentaires.

En cas de dépassement de votre forfait en itinérance, des frais supplémentaires vous seront facturés. 

Ils ne pourront pas excéder :

  • 3,2 centimes par minute pour les appels ;
  • 1 centime par SMS ;
  • 7,7 € par gigaoctet pour les données mobiles. Ce tarif diminuera progressivement jusqu'à 2,5 € au 1er janvier 2022.

Travailleurs frontaliers

Si vous travaillez dans un pays de l'UE et résidez dans un autre, tant que vous vous connectez au moins une fois dans la journée au réseau de votre opérateur national, cette journée sera comptée comme un jour de présence dans votre pays (même si vous allez à l'étranger ce jour-là).

Regardez bien les règles d’utilisation de votre forfait en Europe. 

Votre opérateur a la possibilité de mettre en place des règles visant à plafonner le volume de données mobiles utilisées en roaming en fonction de votre forfait. Par exemple, sur un forfait de 50 GO par mois, il pourra vous être précisé que seuls 10 GO sont utilisables en roaming.

Attention !

Lorsque vous appellez l’étranger de chez vous (votre pays de résidence en Europe), il ne s’agit pas d’itinérance ! Le prix de ces appels n'est pas réglementé et dépend de votre opérateur.

 

 
Mots clés
  • roaming
  • mobile
  • itinérance
  • UE
Partager cet article