De plus en plus de Français choisissent de s'installer dans ce pays francophile qui connaît une embellie après l’adoption de mesures d’austérité sévères. La croissance est de nouveau au rendez-vous, portée par une classe moyenne dynamique. Les investissements étrangers sont substantiels et les potentiels importants, notamment dans le secteur agricole ou dans l’équipement d’infrastructures de transport. Si la main-d’œuvre est bon marché et qualifiée, il reste des créneaux pour les travailleurs expatriés bien formés dans des secteurs spécifiques comme ceux de l’énergie, de l’agroalimentaire, de l’audit, de la grande distribution ou encore du conseil aux entreprises.

En savoir plus sur la Roumanie
 
Capitale : Bucarest
Population : 19,94 millions d’hab.
Superficie : 237 500 km²
Langues : roumain
Monnaie : leu
Croissance du PIB : 3,9 %
Chômage : 6,9 %
Français : 3 562 (5 000 estimés)
Indicatif téléphonique : +40
Chambre de co mmerce :  www.ccifer.ro/fr/
Ambassade de France : www.ambafrance-ro.org/
 
Connaître le contexte pour partir vivre en Roumanie
 
Ce grand pays européen a beaucoup changé depuis son entrée dans l’Union Européenne. Si l’on peut trouver un mode de vie très proche de celui des pays d’Europe occidentale dans les grandes villes, la vie dans les zones rurales reste plus traditionnelle. Néanmoins, l’emploi se trouve dans ces grandes cités que sont Bucarest,  Timisoara, Cluj, Constanta… Ce sont les principales destinations des expatriés, où ils peuvent trouver des services de qualité (santé, transports, éducation…).
Le pays est divisé en huit régions administratives qui ont chacune leurs spécificités. Ainsi, dans les régions du Nord-Est et Sud-Ouest, la population travaille principalement dans l’agriculture. Dans les régions d’Ouest et du Centre, la population travaille plus particulièrement dans l’industrie et le bâtiment, dans les régions du Centre, de l’Ouest et de Bucarest-Ilfov, ce sont les prestations de services qui occupent en priorité les travailleurs. Certaines villes ont un potentiel touristique intéressant, notamment celles situées sur la Mer noire.
Le pays est très dynamique, la mise aux normes occidentales n’étant pas encore achevée dans de nombreux secteurs. S’il y a du travail pour les étrangers qualifiés et expérimentés, il faut savoir que les salaires pratiqués sont bas et qu’ils ne sont pas forcément compensés par un coût de la vie plus accessible…
 
 
 
Partager cet article