Entré à l’OMC en 2007, le Vietnam a engagé des accords de libre-échange avec plusieurs pays de l’Asean et les Etats-Unis, ainsi qu’un engagement de coopération avec l’UE. Autant de débouchés pour un pays vendeur de pétrole brut, de textile, de chaussures et de riz, dont il est le troisième exportateur mondial. Si la politique du « renouveau », menée à partir du début des années 1990, ainsi que son accession aux organisations pour le développement du commerce ont permis au Vietnam d’accéder au statut de pays à revenus intermédiaires, multipliant le PIB par habitant par trois, la détérioration de la conjoncture internationale à rendu l’accès au marché économique vietnamien plus difficile.

Quelques domaines restent attractifs pour les demandeurs d’emplois : le marketing et le commerce, le tourisme, la restauration, l’hôtellerie, les télécommunications et technologies de l’information, l’administration et l’éducation. Mais le Vietnam dispose surtout d'un fort potentiel d'investissement.

En savoir plus sur le Vietnam

Capitale : Hanoi

Population : 94 348 835

Superficie : 331 041 km²

Langue : vietnamien

Monnaie : dông

Croissance du PIB : 5,9 %

Chômage : 4,4 %

Français : environ 7 200

Indicatif téléphonique : +84

Chambre de commerce : www.ccifv.org

Ambassade de France : www.ambafrance-vn.org/

Connaître le contexte pour partir vivre au Vietnam

Le Vietnam est un Etat à parti unique, dirigé par le Parti communiste vietnamien (PCV). Présent à tous les niveaux de la collectivité nationale ainsi qu’au sein de l’administration, des écoles, des entreprises, des organisations socio-professionnelles, de l’armée et de la police. Les élections législatives organisées le 22 mai 2016 ont affirmé une nouvelle fois la prédominance du parti communiste vietnamien.

Si cent soixante-deux personnes ont tenté de se présenter comme candidats indépendants lors de ces élections, seuls onze d’entre eux ont été autorisés à se présenter. Bien que le gouvernement ait entrepris un vaste programme de réforme législative, son bilan en matière de droit humain reste fragile.

Pour faire face à la crise financière mondiale, des réformes dans des secteurs clés ont été entreprises et la privatisation partielle des entreprises publiques a commencé. Le gouvernement a également amélioré le climat des affaires afin d'encourager la production et les exportations, stimuler la consommation et les investissements, améliorer la situation sociale et introduire des politiques monétaires et fiscales effectives.

Grâce aux IDE, le Vietnam produit désormais des biens technologiques à forte valeur ajoutée. La consommation intérieure est restée soutenue en 2015, tout comme les exportations. Le pays est désormais un hub de production pour les smartphones et tablettes d’entreprises coréennes. L'inflation a diminué, passant de 5,2 % en 2014 à 2,5 % en 2015.

Les points forts du pays sont sa main-d’œuvre abondante, de qualité et compétitive; ainsi que ses ressources naturelles et son solide potentiel agricole. Cependant, il doit faire face à de faibles structures financières, et à une forte corruption.

 
Partager cet article