Vous êtes étudiant et vous recherchez un stage à l'étranger ? Voici quelques conseils pour vous faciliter la tâche... 

 

 

Comment procéder pour trouver mon stage ?

Définissez votre projet en vous posant les bonnes questions

  • Qu'attendez-vous de ce stage ?
  • Que peut-il vous apporter ?

Ainsi, vous pourrez définir le thème de votre stage et cerner le type d'entreprise qui vous correspond (bon début pour rédiger votre lettre de motivation).

Par ailleurs, il est nécessaire que vous ayez un bon niveau de la langue du pays : plus les rapports humains sont importants dans le domaine d'activité concerné, plus l'exigence de la maîtrise de la langue est importante.

Mais aussi, soyez actif et motivé, il faut que vous soyez apte à intégrer un environnement professionnel soumis à des influences culturelles différentes.

Où chercher mon stage ?

Dans l'Union Européenne :

Seule la France et l'Allemagne ont une véritable organisation pour l'accueil des stagiaires. Il sera donc plus simple de passer par l'intermédiaire de la communauté européenne qui vous propose des bourses et programme ("mes bourses d'études") ou, via un organisme spécialisé dans le placement des étudiants à l'étranger.

Vous pouvez toutefois consulter directement l'arsenal de dispositifs mis en place par la communauté européenne sur les différentes plateformes :

  • EURES est un réseau de coopération rassemblant les services publics de l'emploi en Europe et les partenaires tels que les syndicats, les organisations patronales, ainsi que les collectivités locales et régionales. La plateforme rassemble 31 pays membres et a pour missions informer, guider et conseiller : www.eures.europa.eu
  • Europass met en accès libre plusieurs documents tels que le Passeport de langues, outil d'auto-évaluation pour vos compétences et vos qualifications linguistiques.
  • Europages est un annuaire d'entreprises européennes. Il est décliné en 26 langues et référence plus de deux millions d'entreprises : www.europages.com

Enfin, les chambres de commerce et d'industrie Françaises à l'étranger, le volontariat international, le service civique à l'étranger… constituent autant de ressources qui peuvent vous permettre de trouver un stage en Europe ou à l'international.

Hors Union Européenne :

  • Adressez-vous directement aux entreprises (difficile)
  • Contactez des entreprises françaises possédant des filiales à l'étranger ou, à l'inverse des entreprises étrangères possédant des filiales en France.
  • Contactez les structures institutionnelles (poste d'expansion économique, CCI internationale, banque européenne,...)
  • Lisez la presse internationale mais aussi nationale et également, la presse professionnelle. Le site Newslink recense l'ensemble des offres publiées dans les journaux, les magazines, à la radio : www.newslink.org
  • Consultez sur le net les annuaires et fichiers communication d'entreprises (Kompass, France-Telexport, www.europages.com ...) et, les sites spécialisés, tels que : -Internationaljobs, qui est un site internet spécialement conçus pour les personnes souhaitant s'expatrier www.internationaljobs.com. Le site, entièrement en anglais, propose un accès direct aux offres d'emplois, par pays ; et propose également une rubrique "conseil".
  • Renseignez vous également auprès de votre faculté et, au sein d'institution ressources comme l'ANPE, l'APEC , les chambres de commerce,...
  • Contactez le Pôle Emploi International où des conseillers pourront vous prodiguer des conseils pour la rédaction de CV, en plus de mettre à disposition des offres d'emplois aux quatre coins du monde : www.pole-emploi-international.fr

Le ministère des affaires étrangères propose chaque année une centaine de stages dans l'administration centrale ou dans ses ambassades et consulats. Cependant, votre faculté doit avoir passé une convention avec le ministère et, vous devez avoir une formation de niveau minimum bac + 2 en Sciences politiques, droit, relations internationales, sciences économiques, informatique, télécommunication ou, langue étrangère appliquée.

Liste non exhaustive de site proposant des stages:

www.europa.eu/youth

www.agriplanet.com

www.letudiant.fr

www.kapstages.com

www.placeojeunes.com

www.teli.asso.fr

www.infostages.com

Partenariat UFE / CFP Talent :

L'UFE est partenaire de CFP Talent pour vous aider à trouver votre stage à l'étranger. Effectuez votre demande de stage directement en ligne.

Présentez votre candidature

Réalisez un CV et une lettre de motivation dans la langue du pays ou, en anglais. Faites les relire par un tiers qui aura un regard objectif sur ces deux éléments qui seront le reflet de vos compétences et de votre motivation, seuls arguments pour retenir votre candidature.

Les règles de présentation peuvent varier selon les pays, adressez-vous au SCUIO de votre fac, rechercher sur internet ou contactez un conseiller au sein de diverses institutions telles que : Le Pôle Emploi International : www.pole-emploi-international.fr 

Les chambres de commerce et de l'industrie françaises à l'étranger : implantées dans 83 pays et peuvent vous aider à rentrer en contact avec des entreprises, à l'étranger. Elles peuvent aussi vous aider à reformuler CV et lettre de motivation, afin que ces derniers soient en adéquation avec les attentes des recruteurs.

Organisez votre séjour

Si le stage est salarié, le financement ne pose pas de problèmes mais, si l'entreprise n'envisage pas de rémunération, vous devez essayer de négocier une indemnisation de vos frais de séjour ou, l'obtention d'avantages (hébergement, tickets restaurant,...).

Sachez qu'il existe des aides financières européennes, nationales, régionales et associatives (référez-vous au chapitre suivant), prévoyez tout de même l'avance de frais.

Les formalités administratives

Attention : Il faut vous y prendre longtemps à l'avance car le traitement de votre demande peut être assez long.

Tout d'abord, renseignez-vous sur les formalités à remplir selon le pays où vous vous rendez (passeport, visa, assurance,...). En plus, certains pays exigent un permis de travail (Etats Unis, Canada, Japon, Mexique, certains pays d'Asie, Suisse), ce qui demande un délai supplémentaire.

Les documents indispensables à détenir pour partir :

Dans l'Union Européenne :

  • Une carte nationale d'identité en cours de validité suffit.
  • Un livret de famille ou un extrait d'acte de naissance avec filiation.
  • Un justificatif de domicile.
  • 2 photos d'identité récentes.

Hors Union Européenne :

  • Un passeport (vérifiez sa date de péremption, certain pays n'accepte pas qu'il soit expiré pendant le séjour).
  • Un visa (adressez-vous au consulat ou aux services consulaires de l'ambassade du pays où vous souhaitez vous rendre, référez-vous à la rubrique "visa".
  • Une convention de stage est systématique en cas de stage obligatoire, elle fixe les engagements de votre entreprise et de vous même. Par ailleurs, l'université vous couvre en cas d'accident de travail. Toutefois, elle ne l'est pas lors de stages optionnels et de nombreux pays n'emploient pas de conventions.
  • En ce qui concerne votre protection sociale : la couverture sociale des étudiants est étendue aux stages à l'étranger d'une durée inférieure à 6 mois, mais vous devez tout de même avancer les frais médicaux qui vous seront remboursés à votre retour.

Hors Union Européenne, il vous est fortement conseillé de prendre une assurance complémentaire (notamment pour le rapatriement). Consultez également la rubrique couverture santé.

Vous partez à l'étranger et vous avez besoin de conseils ? Participez aux "Afterwork de l'expatriation", régulièrement organisés par la représentation UFE Paris Ile-de-France !

Les programmes d'échange et les aides financières

Voici une liste non exhaustive:

Programme ERASMUS + 

Il concerne un stage au sein de l'UE d'un minimum de 2 mois et d'un maximum de 12 mois, instauré dans le cadre de la stratégie "Europe 2020" dont les objectifs sont centrés autour de l'éducation, la formation, la jeunesse et le sport. 

Qui peut partir ? Tous les étudiants inscrits dans un établissement de l'enseignement supérieur.

Où partir ? Dans l'un des 33 pays participant au programme : les 28 autres pays membres de l’UE, l’Ancienne République Yougoslave de Macédoine, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Turquie (la Suisse est actuellement inéligible). 

Les aides financières : possibilité d'obtenir une bourse de l'UE. Il s'agit d'une bourse forfaitaire qui intègre le coût de la vie du pays de destination.

Plus d'info : service des relations internationales de votre faculté et sur le site internet ERASMUS +

Programme Eurodyssée

Il concerne un stage de 3 à 7 mois à l'étranger. En tant que participant au programme vous disposerez de cours de langue, d'un hébergement, d'un salaire ou une subvention mensuelle, d'une assurance et d'une certification. 

Régions membres :

Allemagne : Baden-Württemberg

Belgique : Bruxelles-Capitale, Wallonie

Bosnie-Herzegovine : Republika Sprska

Croatie : Istra, Varazdin, Karlovac, Zagrebacka

Espagne : Castilla y León, Catalunya, Murcia, Valencia

Italie: Valle d'aosta

France : Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Ile-de-France, Limousin, Picardie, Poitou-Charentes, Rhône-Alpes, Midi-pyrénées, Corse

Géorgie : Adjara

Norvège : Akershus

Portugal : Açores, Madeira

Roumanie : Alba, Arges, Caraş-Severin, Harghita, Hunedoara, Timiş

Suisse : Jura, Ticino, Valais, Fribourg

Les conditions à remplir :

  • Etre domicilié dans une région participante.
  • Avoir achevé sa formation.
  • Avoir un niveau bac ou infra bac.
  • Etre demandeur d'emploi (18 à 30 ans qui peut varier selon la région d'origine).

Plus d'info : site eurodyssée  

Programme FACE (Formation Au Commerce Extérieur)

C'est un stage de nature exclusivement commercial.

Les conditions à remplir :

  • Avoir un niveau bac +2 minimum
  • Etre inscrit dans un établissement associé au programme
  • Etre de nationalité française ou d'un pays membre de l'UE
  • Durée : 6 mois pleins consécutifs minimum, au sein d'une entreprise étrangère (les filiales françaises sont exclues du programme)

Ce stage est à effectuer pendant la formation ou immédiatement à l'issue des études.

La bourse attribuée est d'un montant variant de 2145 à 3000 euros.

Plus d'info : site du FNEGE (Fondation nationale pour l'enseignement et la gestion des entreprises) : http://www.fnege.org/

L'OFII (Office français de l'immigration et de l'intégration)

L'OMII gère des accords bilatéraux de stages professionnels afin de permettre à des jeunes, déjà engagés dans la vie active, d'approfondir leurs connaissances professionnelles. 

Cela concerne les pays avec lesquels la France a conclu un accord bilatéral : Argentine, Canada, Etats Unis, Maroc, Monténégro, Nouvelle-Zélande, Serbie.

Les conditions à remplir :

  • Avoir entre 18 et 35 ans
  • Justifier d'un diplôme ou d'une expérience professionnelle dans le domaine d'activité du stage et, d'une bonne maîtrise de la langue du pays d'accueil

Durée : de 3 à 12 mois, mais une prolongation est possible jusqu'à 18 mois.

Attention : Ce stage ne peut être effectué que dans le cadre de vos études, il ne vous concerne que si vous les avez terminées. Vous êtes d'ailleurs employé en CDD, et bénéficiez de la législation sociale du pays d'accueil.

C'est à vous de trouver le stage, l'OFII apporte essentiellement une aide aux formalités administratives.

  • Plus d'info : site de l'OFII

Les bourses de stage en entreprise pour les étudiants de BTS (dans le cadre de l'UE)

Ces bourses concernent les stages des BTS des domaines industriels et tertiaires : elles sont gérées par l'Association Française pour le Développement de l'Enseignement Technique (AFDET).

Attention : c'est à vous de trouver votre stage.

Plus d'info : site du ministère de l'éducation nationale - rubrique enseignement professionnel, ou contactez le proviseur de votre établissement.

Les bourses de voyage du CNOUS

Ces bourses ont pour but de permettre à des français ou assimilés d'accomplir à l'étranger ou dans les territoires d'Outre Mer des stages individuels, s'intégrant obligatoirement dans leurs études. La durée minimum du stage est d'un mois. La sélection des candidatures se fait essentiellement en fonction des revenus des parents.

Il s'agit d'une participation aux frais de transport. Le montant ne peut excéder le coût réel payé par l'étudiant, ni servir à financer, même partiellement, les frais de séjour à l'étranger.

Les aides des collectivités territoriales

Certaines régions, voire certains conseils généraux accordent des aides financières, contactez les.

Les aides des pays étrangers

Elles s'adressent aux étudiants ayant un haut niveau d'étude (bac +4/5). C'est le Ministère des Affaires étrangères et européennes qui les gèrent, contactez-le.

Plus d'info : site du Ministère des Affaires étrangères et européennes

Bien que ce ne soit pas la vocation première de notre association, vous pouvez prendre contact avec la représentation UFE du pays qui vous intéresse qui pourra peut-être vous aider ou vous conseiller dans votre démarche. 

Contactez votre représentation UFE

Partager cet article