Le service civique

Qu’est-ce que le service civique ?

Le Service Civique permet de s’engager, pour une période de 6 à 12 mois dans une mission d'intérêt général dans 9 domaines différents, reconnus prioritaires pour la Nation : éducation, solidarité, santé, culture et loisirs, environnement, développement international et humanitaire, mémoire et citoyenneté, sports, intervention d'urgence en cas de crise.

Il existe deux formes de service civique :

  1. « l'engagement de service civique » : d'une durée de six à douze mois destiné aux jeunes âgés de 16 à 25 ans, principalement financé par l'État ;
  2. « le volontariat de service civique » : d'une durée pouvant atteindre les deux ans, il est ouvert à partir de l'âge de 26 ans et sans limite au-delà ; le soutien financier de l'État porte principalement sur un ensemble de cotisations sociales.

Quels sont ses territoires ?

Le Service Civique peut être effectué auprès d’organismes à but non lucratif de droit français tels que les associations, fondations, fédérations et ONG ; ou bien de personnes morales de droit public tels que l'Etat, les collectivités territoriales (régions, départements, communes) ou les établissements publics ; en France ou à l'étranger. Les pays dans lesquels des missions sont proposées dépendent des besoins, au moment où vous candidaterez.

Depuis sa création en 2010, plus de 1 000 volontaires se sont engagés dans près de 90 pays.

Pour trouver une mission, en France ou à l'étranger, rendez-vous sur le site du service civique : http://www.service-civique.gouv.fr/missions/

Puis-je être volontaire au service civique ?

Pour être volontaire, vous devez avoir entre 16 et 25 ans (vous pouvez signer un contrat de volontariat international jusqu'à la veille de vos 26 ans) et posséder la nationalité française, celle d’un Etat membre de l’Union européenne ou de l’espace économique européen, ou justifier d’un séjour régulier en France depuis plus d’un an sous couvert de certains titres de séjour (se référer à la rubrique « Je suis étranger, est-ce que je peux m’engager en Service Civique ? » sur la FAQ du service civique : http://www.service-civique.gouv.fr/faq-volontaire

Quelles sont les aptitudes requises ? 

Excepté les conditions ci-dessus énoncées, aucune autre condition n’est requise : aucun pré-requis en termes de formation, de compétences particulières, d’expériences professionnelles ou bénévoles préalables ne peuvent être exigés. Ce sont les savoir-être et la motivation qui prévalent.

Toutefois, compte tenu du nombre important et croissant des candidatures pour réaliser des missions de service civique à l'étranger, notez qu'il est plus facile d'effectuer une mission en France.

Comment puis-je postuler ?

Créez un compte sur le site du service civique (http://www.service-civique.gouv.fr/missions/) ; renseignez toutes les informations demandées à la création de votre compte. Une fois cette démarche effectuée, vous pourrez postuler, avec un document unique (résumant vos expériences et vos motivations) à plusieurs missions de service civique, directement en ligne.

Quels sont les avantages du service civique ?

Le service civique à l'étranger représente une véritable opportunité pour contribuer à des actions utiles à la société, répondant aux besoins des populations. C'est un moyen de promouvoir la solidarité internationale et d'éduquer au développement ; de participer à des projets d’échanges et de développement local.

En effectuant une mission de service civique, vous bénéficiez d'une formation civique et citoyenne et d’un suivi individualisé dans le cadre du tutorat prévu par le dispositif du service civique.

En outre, l'Etat a mis en place des facilités pour vous permettre de réaliser votre service civique.

Lorsque vous effectuez une mission de service civique, l'Etat vous verse et prend en charge :

  • Une indemnité mensuelle : 573 € net par mois (467 €, plus 106 € versés en espèces ou en nature correspondants par exemple aux repas)
  • Les frais de visa
  • Les frais de déplacements internationaux (billets d’avion)
  • Les frais de vie dans le pays d’accueil (hébergement, nourriture, déplacements locaux, moyens de communication)
  • Les moyens nécessaires à la mission
  • Votre couverture sociale en France et à l’étranger : 105,91 €/mois
  • Une assurance complémentaire (rapatriement).
Partager cet article