La reconnaissance de mes diplômes français à l'étranger

En dehors des pays de l'UE

En dehors des pays de l’Union Européenne et de certains autres pays d’Europe, il n’y a pas de reconnaissances de vos diplômes à l’étranger. Il faut donc expliquer aux entreprises le cursus suivi et les compétences acquises.

Concernant la reconnaissance en France de vos diplômes étrangers, l'ENIC-NARIC, centre français d'informations sur la reconnaissance académique et professionnelle des diplômes, vous informe sur la reconnaissance et vous délivre des attestations qui permettent de faire reconnaître le niveau de diplôme obtenu dans le pays de délivrance.

Contact :

http://www.ciep.fr/enic-naricfr/

Vous résidez à l'étranger ? Adressez votre dossier à : ENIC-NARIC France-CIEP - 1, rue Descartes - 75231 Paris Cedex 05 - France ou par messagerie électronique : enic-naric@ciep.fr

Vous résidez en France ? Adressez votre dossier aux rectorats du lieu d’habitation.

En Europe

Le Système européen de transfert et d’accumulation de crédits, ou encore l’European Credits Transfer System (ECTS), a été développé dans l’Union Européenne et parmi les membres de l’Association Européenne de Libre-Echange (l’AELE : l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse), pour permettre une plus grande mobilité des jeunes d’un pays à l’autre. 

Il s’agit d’un système de points qui permet de mieux comprendre le travail qu’a effectué un étudiant étranger et de savoir quelles connaissances il a acquises pendant ses études. Ce qui aboutit à la reconnaissance de son cursus dans les autres pays signataires.

Plus d'infos :http://ec.europa.eu/education/ects/ects_fr.htm

Le "processus de Bologne" est un engagement, entre 45 pays dont ceux de l’Union Européenne et de l’AELE, à construire un espace européen de l’enseignement supérieur avant 2010. Il a pour finalité d'établir un cadre dans lequel doit s’inscrire chaque système national d’enseignement supérieur.

Il impose la mise en place :

  • D’un premier cursus d’au moins trois ans, menant à une licence, un bachelor, ou un baccalauréat (appellation différente selon les pays)
  • Puis d’un deuxième cursus permettant d’obtenir un master, une maîtrise universitaire ou un doctorat.

Actuellement, les systèmes nationaux tendent à se diviser en trois cycles, en séparant le cursus délivrant un master ou une maîtrise universitaire, de celui délivrant un doctorat.

Toutefois, si le système ECTS mis en place au niveau européen, permet qu'un diplôme délivré par l'Etat français puisse être admis comme équivalent au diplôme délivré par un autre Etat, il est souvent nécessaire d'obtenir une équivalence, une assimilation ou une attestation de vos diplômes. Là encore, ce sont les centres ENIC-NARIC, présents dans chaque pays membre, qui peuvent vous les délivrer ; et vous indiquer les démarches à suivre pour exercer certaines professions réglementées.

Les démarches à effectuer diffèrent d'un pays à l'autre. Le portail EURES, mis en place par la commission européenne vous permettra également de prendre connaissance des conditions de reconnaissance des diplômes au sein des Etats membres.

La reconnaissance des diplômes en langue étrangère

Pour s’inscrire dans certaines universités étrangères, il est nécessaire d’avoir obtenu un examen spécifique, reconnu sur le plan international, dans la langue du pays. Les diplômes délivrés par les Instituts chargés de diffuser la langue et la culture de leur pays d’origine, sont aussi recommandés si vous recherchez un stage ou un emploi.

Diplôme de langue anglaise

Instituts chargés de la diffusion de la langue anglaise

  • British Council France

Le British Council France, agence culturelle britannique en France, a pour mission de renforcer les liens entre le Royaume-Uni et la France, par des échanges culturels ou éducatifs. Il propose des préparations aux examens internationaux d’anglais, des projets éducatifs avec des écoles ou des universités,… Il est également possible de découvrir les arts britanniques, et de profiter de programmes d’échanges dans le domaine scientifique.

Plus d'infos : www.britishcouncil.org/fr/france.htm

Les différents examens reconnus internationalement, parfois exigés pour étudier dans un pays anglophone

  • Le Test Of English as a Foreign Language : le TOEFL

Ce test a été conçu pour déterminer le niveau de connaissances en anglais d’un étudiant qui va être amené à suivre des études supérieures dans un pays anglophone.

Plus de 6000 institutions dans le monde reconnaissent ce test.

Il existe trois examens différents.

Plus d'infos : www.ets.org/toefl

Les examens de Cambridge

Les certificats de l’Université de Cambridge valident une connaissance générale de l’anglais, et sont élaborés selon les niveaux déterminés par le Cadre Européen Commun de Référence pour les langues (CECRL).

Il existe trois examens différents : le First Certificate in English (FCE), le Certificate of Advanced English (CAE), et le Certificate of Proficiency in English (CPE). Les deux derniers sont reconnus par plus de 200 établissements supérieurs britanniques, et peuvent être exigés pour y rentrer.

Plus d'info : www.cambridgeenglish.org/fr/

Les qualifications LCCI

  • La Chambre de Commerce de Londres délivre des qualifications LCCI, qui une fois obtenues, permettent de suivre certaines formations au Royaume-Uni.

Plus d'infos : http://www.lcci.org.uk/

  • L’International English Language Testing System : l’IELTS

Cet examen couvre des domaines assez généraux, et est très utile pour s’inscrire dans des universités australiennes, néo-zélandaises, scandinaves, britanniques ou irlandaises.

Plus d'infos : http://www.ielts.org/

  • Le SAT Reasoning Test

Cet examen est exigé pour les étudiants, d’un niveau inférieur au master, souhaitant étudier aux Etats-Unis ou au Canada

  • Le Graduate Management Admissions Test : le GMAT

Ce test mesure les compétences en calcul, analyse et rédaction, et est demandé par la majorité des écoles pour suivre un programme MBA.

Plus d'infos : http://www.mba.com/the-gmat.aspx

Examen prouvant une maîtrise de l’anglais

  • Les London Test of English

Ils évaluent la capacité à communiquer dans la vie courante, à réagir dans certaines situations. Ce test est encore peu connu en France, mais des centres de formation sont créés petit à petit.

Les différents examens reconnus internationalement, très utiles pour trouver un emploi dans un pays anglophone

  • Le Test Of English for International Communication : le TOEIC

Il s’agit surtout de prouver sa maîtrise de l’anglais international des affaires. Il s’agit du test le plus répandu et le plus connu des entreprises.

Plus d'infos : https://www.ets.org/fr/toeic

  • Le BULATS (Business Language Testing Service) et le BEC (Business English Certificate)

Ces deux examens sont délivrés par l’Université de Cambridge, et évaluent la maîtrise de l’anglais professionnel, en particulier de l’anglais commercial.

  • Les tests de la Chambre de Commerce franco-britannique

La Chambre de Commerce franco-britannique permet une évaluation des compétences en anglais des affaires grâce à trois examens de niveaux différents : l’English for Business Communication (EBC), le Diploma in Business English (DBE), et le Business English Skills Test (BEST).

Diplôme de langue espagnole

Institut chargé de la diffusion de la langue espagnole

  • El Instituto Cervantés

L’Institut Cervantés est une institution publique créée pour promouvoir l’enseignement de la langue espagnole et pour diffuser la culture hispanique et latino-américaine. Il existe des Centres dans de très nombreux pays du monde, et quatre sont implantés en France : à Paris, Toulouse, Lyon et Bordeaux.

L’Institut Cervantés organise des formations pour passer les DELE, les diplômes officiels qui prouvent une certaine maîtrise de la langue espagnole, et c’est également lui qui organise les sessions d’examens.

Plus d'infos : http://paris.cervantes.es/

Les diplômes officiels, reconnus internationalement

  • Les Diplômes d’Espagnol comme Langue Etrangère : les DELE

Ces diplômes sont des diplômes officiels délivrés et reconnus par le Ministère espagnol de l’Education. Ils sont reconnus dans les administrations et les grandes entreprises espagnoles, et il est très recommandé de passer l’un d’entre eux pour partir étudier ou travailler en Espagne.

En fonction des compétences linguistiques, six niveaux (établis par le CEFR) de Diplômes d’espagnol comme langue étrangère sont proposés : A1, A2, B1, B2, C1 et C2.

  • Les diplômes délivrés par la Chambre officielle de Commerce d’Espagne en France

Contact : 22, rue Saint Augustin, 75002 Paris - Tél :+ 33 1.42.61.33.10

Plus d'infos : www.cocef.com/fr/

  • Evaluacion Linguistica Y de Técnicas Empresariales (ELYTE)

Ce test prouve la maîtrise de l’espagnol des affaires, et la capacité de communication dans un milieu professionnel.

  • Le Certificat d’Espagnol Commercial

Ce test certifie la maîtrise de l’espagnol commercial et la capacité à entretenir des relations commerciales avec l’Espagne.

  • Le Diplôme Supérieur d’Espagnol commercial

Ce diplôme atteste des connaissances en économie et en droit espagnol, nécessaires pour entretenir des relations commerciales avec des entreprises espagnoles.

  • Le Diplôme de Tourisme

Ce diplôme certifie un bon niveau de vocabulaire dans le domaine du tourisme, et une connaissance des activités touristiques en Espagne.

  • Le Diplôme de Commerce extérieur

Ce diplôme traduit une capacité à entretenir des relations commerciales avec l’Espagne. Il est surtout destiné aux personnes qui souhaitent travailler dans l’import-export.

  • Le Diplôme de Traduction Commerciale

Ce diplôme prouve la capacité à traduire le vocabulaire économique et commercial.

Diplôme de langue allemande

Institut chargé de la diffusion de la langue allemande

  • Le Goethe-Institut

Il s’agit de la plus importante institution culturelle allemande au niveau international. Le Goethe-Institut est chargé de promouvoir la langue allemande et de faire connaître la culture allemande à l’étranger. Il délivre ainsi les diplômes allemands précisés ci-dessous.

Il existe, en France, 8 instituts : à Paris, Lille, Lyon, Toulouse, Nancy et Bordeaux.

Plus d'infos : https://www.goethe.de/ins/de/fr/kur.html

Diplômes traduisant un niveau de base en langue allemande

  • Fit in Deutsch, Le Start Deutsch,…

Diplômes traduisant une capacité à communiquer avec aisance en langue allemande

  • Zertifikat Deutsch, Zertifikat Deutsch für den Beruf,…

Diplômes nécessaires pour étudier ou travailler dans un pays germanophone

  • TestDaf

Il est destiné à des étudiants qui aimeraient faire des études en Allemagne et atteste une connaissance avancée de la langue allemande.

  • Zentrale Mittelstufenprüfung, le ZMP

Il prouve de bonnes connaissances dans la langue allemande.

  • Prüfung Wirtschaftsdeutsch, le PWD (très reconnu)

Il atteste une capacité à s’exprimer dans le monde des affaires et de l’industrie.

  • Zentrale Oberstufenprüfung, le ZOP (très appréciée dans le monde professionnel)

Il certifie une capacité à comprendre les nuances de la langue allemande.

  • Kleines Deutsches Sprachdiplom, le KDS

Le degré de difficulté est le même que pour le ZOP, mais le KDS atteste en plus des connaissances sur les différents domaines de la culture allemande.

  • Großes Deutsches Sprachdiplom, le GDS

Le niveau exigé pour cet examen est proche de celui d’un natif.

  • Business Language Testing Service, le BULATS

C’est un examen qui permet de prouver une maîtrise de l’allemand professionnel.

Diplômes autrichiens, prenant en compte les diversités nationales de langue allemande (Autriche, Allemagne, Suisse)

  • Le GD (niveau de base)
  • MSD, WSD (pour étudier ou travailler dans un pays germanophone)

ASIE : Etudier le chinois

Le HSK, bâti sur le modèle du TOEFL (Test of English as a Foreign Language) sanctionne les études linguistiques de chinois Le HSK permet de s’inscrire dans une école en tant qu’étudiant-chercheur dans une autre discipline. Le HSK est organisé annuellement à l’intérieur et à l’extérieur de la Chine; niveau élémentaire : deux fois par an, niveau primaire et secondaire : trois fois par an, niveau supérieur : une fois par an. 

L’examen est organisé en Chine dans plus de 30 centres dans 22 villes (Beijing, Shanghaï, Hongkong, Tianjin, Dalian, Wuhan, Nanjing, Canton, Xi’an, etc...) et dans 16 pays hors de Chine. En France, 8 centres permettent de passer ces tests, en mars à Paris, Lille et Bordeaux, en avril à Aix-Marseille, Lyon, Nantes, Reims, Rennes, Strasbourg et Saint Denis La Réunion. 

Le centre d’examen pour Paris est situé à l'INALCO : 65, rue des Grands Moulin, CS 21351 - 75013 Paris. Tél : +33 (0)1 81 70 10 14

Le système de crédits ECTS

Le Système européen de transfert et d’accumulation de crédits, ou encore l’European Credits Transfer System (ECTS), a été développé dans l’Union européenne et parmi les membres de l’Association européenne de Libre-Echange (l’AELE : l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse), pour permettre une plus grande mobilité des jeunes d’un pays à l’autre, notamment dans le cadre des programmes ERASMUS. Il s’agit d’un système de points qui permet de mieux comprendre le travail qu’a effectué un étudiant étranger et de savoir quelles connaissances il a acquises pendant ses études. Ce qui aboutit à la reconnaissance de son cursus dans les autres pays signataires. 

Partager cet article