Enfant d'expatrié, vous avez été scolarisé à l'étranger, et vous avez peut-être entrepris des études supérieures dans votre pays de résidence.

A votre retour en France, vous devrez vous incrire dans un établissement afin de commencer des études, ou de les poursuivre, suivant votre situation. Il vous sera utile de connaître à l'avance les modalités d'inscription et d'équivalence dont vous pourrez ou non bénéficier.

Pour débuter des études à votre retour en France, ou reprendre des études à zéro :

Si, au retour de votre séjour à l’étranger, vous souhaitez vous inscrire en première année dans l’enseignement supérieur, vous devrez vous inscrire sur la plateforme Admission Post-Bac avant mi-janvier, et formuler plusieurs vœux de candidature avant mi-mars. En fonction des établissements, vous devrez ensuite envoyer un dossier papier pour finaliser votre inscription.
 
Attention : certains établissements fonctionnent hors procédure APB, notamment des instituts privés ou des écoles sélectives (examen de dossier, concours, entretien). Pour candidater, renseignez-vous directement auprès de l’établissement concerné.

Pour poursuivre des études ou se réorienter :

Si vous avez déjà validé une ou plusieurs années d’études et que vous souhaitez vous inscrire dans un établissement de l’enseignement supérieur pour continuer votre cursus après votre retour en France, vous devrez vous inscrire directement auprès de l’établissement que vous souhaitez intégrer. Il vous sera demandé de constituer un dossier de candidature, comprenant notamment un CV, une lettre de motivation, les diplômes en votre possession, ainsi que les résultats de vos années d’études précédentes. Les modalités d'admissions seront différentes selon les établissements. Contactez-les directement pour plus de précisions.
 
Mots clés
  • études
  • école
  • formation
  • concours
  • admission
  • inscription
  • APB
  • expatriés
  • retour
Partager cet article