Vous rentrez en France après avoir perdu votre emploi. La situation est très différente que vous reveniez d'un pays de l'Union Européenne ou situé hors Union Européenne...

Je reviens d'un pays de l'UE

Vous rentrez en France après avoir perdu un emploi occupé dans un autre Etat de l'Espace Economique Européen ou en Suisse et vous vous inscrivez comme demandeur d'emploi auprès du Pôle Emploi de votre domicile.

Dans cette situation, procurez-vous le formulaire U1 auprès de l'institution de chômage du pays du dernier emploi. A votre retour vous devez retravailler au moins une journée en France. Dans ce cas, le calcul des allocations de chômage s'effectue sur la base des salaires perçus en France uniquement.

Si vous n'avez pas travaillé en France postérieurement à l'activité exercée dans un autre Etat membre de l'EEE ou en Suisse, seule une allocation forfaitaire, l'allocation temporaire d'attente, peut vous être versée si tant est que vous ne puissiez pas vous prévaloir d’un reliquat de droits antérieurs à votre départ.

Si vous avez travaillé en France postérieurement à l'activité exercée dans un autre Etat membre de l’UE (à l’exclusion des pays de l’EEE (Islande Norvège, Lichtenstein) et de la Suisse), le Pôle Emploi prend en compte, pour le calcul de vos droits, les périodes de travail accomplies à l'étranger indiquées sur un formulaire U1. Ce formulaire est délivré, sur demande, par l'institution compétente de l'Etat dans lequel le travail a été accompli. A votre retour il faut au moins travailler une journée en France. Dans ce cas, le calcul des allocations de chômage s'effectue sur la base des salaires perçus en France uniquement. Dans ce cas, le calcul des allocations de chômage s'effectue sur la base des salaires perçus en France uniquement. 

Si vous avez travaillé en France postérieurement à l'activité exercée dans un Etat des pays de l’EEE (Islande Norvège, Lichtenstein) et de la Suisse, le Pôle Emploi prend en compte, pour le calcul de vos droits, les périodes de travail accomplies à l'étranger indiquées sur un formulaire E 301. Ce formulaire est délivré, sur demande, par l'institution compétente de l'Etat dans lequel le travail a été accompli : A votre retour il faut au moins travailler une journée en France. Dans ce cas, le calcul des allocations de chômage s'effectue sur la base des salaires perçus en France uniquement.

Vous êtes indemnisé dans l'Etat où vous avez exercé votre travail et vous revenez en France

Dans cette situation, procurez-vous le formulaire U2 auprès de votre agence. Dés la cessation d’inscription en Europe vous devez vous inscrire dans les sept jours. Le maintien de votre allocation s’effectue pendant trois à six mois en fonction du pays Européen.

Le cas de votre conjoint :

A condition que son séjour à l’étranger n’ait pas dépassé 4 ans (le délai de déchéance pour vous inscrire est d’un an prolongé de trois ans) à compter de la date de cessation de l’activité française, il pourra bénéficier d’allocation par le Pôle Emploi. Pour cela il devra :

- rentrer obligatoirement en France au bout de 4 ans, le délai de déchéance pour vous inscrire est d’un an prolongé de trois ans,

- s’inscrire à votre retour au Pôle Emploi dont dépend votre domicile français,

- fournir sa lettre de démission et une preuve de sa résidence à l’étranger,

- remettre un document justificatif de l’activité de votre conjoint à l’étranger (contrat de travail, bulletins de salaire, justificatif de la résidence commune à l’étranger)  

Plus d'infos : 
Pôle emploi services
Tél. : + 33 1 46 52 97 00

Je reviens d'un pays hors UE  

Si votre affiliation à Pôle emploi services (anciennement le GARP) était obligatoire, car vous étiez lié par un contrat de travail conclu avec un employeur français : 

En cas de perte d'emploi (vous ne devez pas avoir démissionné), la durée de vos allocations est calculée en fonction de la durée de votre affiliation, de votre âge à la fin du contrat de travail  (Annexe 9 au règlement de l’assurance chômage).

Vous devez vous inscrire comme demandeur d'emploi, en France, dans les conditions de droit commun.

Si votre affiliation à Pôle emploi services (anciennement le GARP)  par votre employeur était facultative :

En cas de perte d'emploi (vous ne devez pas avoir démissionné), la durée de vos allocations est calculée en fonction de la durée de votre affiliation, de votre âge à la fin du contrat de travail  (Annexe 9 au règlement de l’assurance chômage).

Plus d'infos :

Les conditions d'attribution de l'ARE : http://plmpl.fr/a/zo2ax

Envolez-vous pour l'étranger : http://plmpl.fr/a/38xra

Vous devez vous inscrire comme demandeur d'emploi, dès votre retour en France, au Pôle Emploi de votre domicile, dans les 12 mois suivant la perte de votre activité.

Si vous avez fait le choix de vous affilier individuellement :

En cas de perte d'emploi (vous ne devez pas avoir démissionné), la durée de vos allocations est calculée en fonction de la durée de votre travail et de votre âge.

Plus d'infos
Les conditions d'attribution de l'ARE : http://plmpl.fr/a/zo2ax
Envolez-vous pour l'étranger : http://plmpl.fr/a/38xra
Pôle emploi services
Tél. : + 33 1 46 52 97 00
Partager cet article