UFE Monde

5 conseils pour investir en bourse.

Beaucoup d’investisseurs individuels ont été déçus par le résultat de leurs investissements en bourse.  Cette déconvenue vient de ce que les investisseurs individuels n’appliquent pas les bonnes recettes. Cette question de méthode est d’autant plus criante lorsqu’on sait qu’un investisseur comme Warren Buffet, qui a mis en œuvre une bonne stratégie d’investissement, a réussi avec un capital de départ de 10 000 € à bâtir en bourse une des toutes premières fortunes mondiales. La discipline à mettre en œuvre pour réussir en bourse est pourtant à la portée de tous et pourrait se résumer en cinq règles.
 
Depuis quelques années, la France a mauvaise presse vue de l’étranger. Un droit du travail moins souple qu’ailleurs, les 35 heures qui étouffent la productivité, et des mouvements sociaux tous les quatre matins.
Et pourtant, au cours de ces vingt dernières années, et dans tous les secteurs, des entreprises françaises sont parvenues à se hisser dans le Top 3 mondial, et constituent autant de bonnes opportunités pour un investisseur avisé. 
 
Toutefois, les marchés financiers ont mauvaise réputation, et l’on a tendance à s’en méfier… Mais cette méfiance n’est pas fondée : en moyenne, la bourse progresse, à dividendes réinvestis, de 8 à 10% par an, un score nettement supérieur à celui d’un placement de taux (assurance vie ou fonds obligataires) et équivalent aux meilleurs placements immobiliers à Paris ou dans les meilleures métropoles du monde occidental. 
 

Cinq règles à respecter

1) Un minimum de travail :

Rien n’est plus faux que de croire que l’on puisse gagner de l’argent en dormant. La bourse est tout, sauf un jeu de hasard. L’investisseur qui veut gagner de l’argent doit s’astreindre à consacrer régulièrement un peu de temps pour connaître les entreprises dans lesquelles il pourrait investir : leurs point forts, leur stratégie, leurs dirigeants, leur histoire et leur marché. Pour cela, la lecture d’un article de conseil dans une revue ou un journal de bourse n’est pas suffisante. Il faut idéalement parcourir le dernier rapport d’activité de la société, consulter la partie de son site internet destinée aux actionnaires qui est généralement très riche en informations ou lire une analyse financière comme celles que nous publions sur notre site hiboo.expert.

2) Investir à long terme :

Ensuite, le bon état d’esprit pour réussir est celui du forestier, pas celui du jardinier : lorsque vous achetez une action, visez un placement à au moins 10 ans, en aucun cas à un an ou un mois : dites-vous que vous plantez un arbre, pas une fleur et que la récolte ne viendra pas à la prochaine saison, mais dans très longtemps.
 
La raison en est double :
 
- l’effet de levier en bourse réside dans la composition des intérêts, c’est-à-dire que si une société a une croissance de ses bénéfices de 14% par an, vous allez gagner théoriquement 14% si vous la gardez un an, ce qui est une bonne performance que vous ne réaliserez qu’à condition que la bourse n’ait pas baissé au cours de cette année ; en revanche, si vous la gardez 17 ans, vous allez multiplier votre capital par dix, ce qui est exceptionnel.

- Vous ferez nécessairement des erreurs dans vos placements et donc sur certains vous perdrez par exemple dans l’année la moitié du capital investi. Pour rattraper cette erreur, il vous faudra trouver 4 autres placements gagnant chacun 14% par an. Vous voyez que vous ne mettez pas les chances de votre côté. En revanche si vous laissez vos bons placements fructifier, vous allez faire 10 fois la mise et donc il vous faudrait 20 mauvais placements pour compenser la réussite d’un seul bon placement. Vous voyez qu’avec cette attitude, il devient difficile de ne pas gagner.

3) Sur des sociétés leaders :

Comment trouver la société qui va faire dix fois la mise, dividendes réinvestis. Et bien c’est assez simple, c’est celle qui est plus rentable que les autres et, presque toujours, cette société est leader de son secteur, parce que si elle est plus rentable elle devient leader et, ensuite, elle reste plus rentable parce qu’elle est leader : alors faites simple, n’achetez que des leaders : Air liquide, L’Oréal, Amazon.

4) Lorsqu’elles sont décotées :

Il ne faut jamais acheter une action lorsqu’elle est chère : inévitablement, un jour elle sera à son prix ou bon marché et alors vous perdrez toute la surcote qui peut aisément représenter 30 ou 50% du capital investi.
En revanche, si vous achetez une action lorsqu’elle est décotée, non seulement vous bénéficierez d’une protection à moyen terme en cas de baisse de la bourse ou de mauvaise nouvelle sur la valeur, mais en plus la disparition de la décote vous apportera un levier supplémentaire.

5) Toujours avoir du cash :

Les baisses sont courantes en bourse : leur amplitude atteint régulièrement 30%. La vie des sociétés n’est pas non plus linéaire : il y a des périodes fastes et d’autres plus difficiles. Dans les deux cas, la baisse des cours offre des occasions d’achat pour l’investisseur à long terme. Mais il ne peut en profiter que si à ce moment là il possède des liquidités. Ayez donc toujours environ 25% de cash dans votre portefeuille pour que les baisses de cours soient pour vous une chance.
 
 
En appliquant ces 5 règles avec discipline, l’investisseur en bourse peut espérer faire fructifier un capital en bourse avec une performance de 10 à 12% par an. C’est-à-dire qu’il peut espérer doubler son capital en 6 ans ou 7 ans et le quadrupler en 12 ou 14 ans.
Et pour réussir cela, notre site hiboo.expert vous fournit tous les outils et l’accompagnement nécessaires.
 
Alors à bientôt avec l’équipe hiboo.
 
hiboo.expert est un bureau d’étude financier 2.0 qui s’adresse aux investisseurs particuliers et professionnels ainsi qu’aux clubs d’investissement. Les utilisateurs ont la possibilité d’avoir accès gratuitement à des analyses financières précises et fiables concernant les entreprises du CAC40 et des grands groupes français.
 

 

Partager cet article