UFE Monde

Aucun Français ne saurait être banni du territoire national !

Comment ne pas réagir aux mesures de restrictions d'accès au territoire national pour les Français résidant hors de l'Espace européen ... Communiqué de l'UFE.

 

COMMUNIQUE DE L’UNION DES FRANÇAIS DE L’ETRANGER

 
Paris, le 5 février 2021
 
Depuis le 31 janvier 2021, toute entrée en France en provenance d’un pays situé en dehors de l’espace européen (Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint Marin, Saint Siège et Suisse) est interdite, sauf motif impérieux d’ordre personnel ou familial, motif de santé relevant de l’urgence ou motif professionnel ne pouvant être différé (pas le motif mais le déplacement).
 
Les « motifs impérieux » sont donnés dans une liste « indicative » limitée. 
 
Ce dispositif aboutit à interdire l’accès au territoire national aux ressortissants Français établis hors de France sauf motif exceptionnellement grave, et encore.
 
C’est ainsi que devient interdite une visite à un ami, même s’il est sur le point de mourir, à un conjoint, ou à des enfants, sauf s’ils sont sur le point de mourir (certificat médical à l’appui).
A-t-on jamais vu des mesures aussi invraisemblables ?
 
L’Union des Français de l’Etranger (UFE), association reconnue d’utilité publique, représentative des Français établis hors de France, n’a jamais été consultée par les pouvoirs publics. Elle tient à marquer son incompréhension et sa réprobation la plus totale à l’égard de ces décisions contraires au droit le plus élémentaire de tout Français à se rendre dans son pays, la France.
 
L’UFE se réserve toute voie de droit pour agir contre ces mesures discriminatoires scandaleuses qui frappent nos compatriotes.
 
L’UFE affirme qu’aucun Français ne saurait être arbitrairement banni du territoire national.
 
L’UFE rappelle ses protestations précédentes contre le refus des autorités françaises de mettre des moyens de transport à la disposition de nos compatriotes qui souhaitaient regagner la France pendant l’état d’urgence sanitaire. L’UFE s’étonne également qu’aucune mesure de vaccination ne soit prévue à l’intention des Français établis à  l'étranger, contrairement aux campagnes de vaccination précédentes relative au virus H1N1.
 
 
Partager cet article
UFE Monde
[#Covid-19] Rentrer en France, les dernières mesures
UFE Monde
[Assistance santé UFE] Des garanties essentielles sur mesure
UFE Monde
[#COVID-19] CFE : Prise en charge du vaccin contre la Covid19