Jeudi 4 octobre 2018, au Centre de conférences du Ministère des Affaires étrangères, règne une atmosphère très particulière.

Dès l’entrée, on est happé par le magnifique travail réalisé par des élèves mauriciens de CM2, un mur du souvenir en tissu constitué de centaines de carrés de tissus sur lesquels on peut lire le nom des soldats mauriciens qui ont participé, aux côtés de tant d’autres, à la grande guerre. A côté de ce monument du souvenir, on trouve des photos des cérémonies du 11 novembre à travers le monde ainsi que des photos de plaques commémoratives portant les noms des Français de l’étranger tombés pour la France.
C’est avec ce sentiment de recueillement que l’on entre dans la grande salle de conférence où va être projeté un court métrage rendant hommage aux Français de l’étranger mais aussi à l’ensemble des combattants de nombreuses nationalité venus se battre pour la liberté.
 
La projection commence, et c’est dans dans un silence respectueux que la voix de Michèle Malivel, Conseillère AFE pourl’Ile Maurice et l'Océan Indien vient nous rappeler l’ampleur du sacrifice consenti. Des millions de morts, de blessés… Une victoire obtenue au prix du sang de tant d’hommes et des larmes de tant de familles… Cent ans, et pourtant chacun, en regardant les images qui défilent, se souvient des histoires de la Grande Guerre dont lui ont parlé ses grands-parents.
 
 
Quand la lumière se rallume, le silence est encore bien présent et l’émotion est palpable.
 
La journée se terminera, un peu plus tard, par une cérémonie de ravivage de la flamme du souvenir, sous l’Arc de Triomphe au cours de laquelle les Sénateurs représentant les Français établis hors de France et les Conseillers à l’AFE déposeront des gerbes symbolisant les 5 continents desquels sont venus ces soldats qui se battirent il y a 100 ans au nom de la liberté.
Le Président de l'Union des Français de l'Etranger sera ensuite appelé à raviver la flamme.
 
 
 
 
 
Partager cet article