Il est depuis le XIVème siècle associé à la Bourgogne. Il est le vin de l’élégance, de la délicatesse mais méfions nous il est insaisissable. Vinifié majoritairement en rouge, on le trouve aussi en blanc en Champagne dans les grandes cuvées prestigieuses.
Français, il en a l’arrogance et le charme mais il s’avère être aussi un grand voyageur.
Bienvenue dans l’univers du Pinot Noir, diva de la finesse et de l’élégance qui a conquis le monde.

Sa biographie

 
Le nom de cette variété de vigne apparaît dés le XIVéme siècle. En effet en 1395 Philippe le Hardi Duc de Bourgogne lui donne une notoriété digne des meilleurs réseaux sociaux : « Tout ce qui n’est pas du Pinot noir doit être arraché et replanté en Pinot noir en Bourgogne. Et tout manquement à cette ordonnance sera sanctionné par pendaison ».
 
On peut dire que Philippe a été visionnaire, le Pinot Noir se plait dans les climats plutôt frais, il se sent bien dans des sols calcaires. Les vins élaborés avec du Pinot Noir l’expriment par de subtils arômes de fruits rouges, de fleurs et d’épices douces, en bouche c’est aussi la légèreté.
 
Attention mal planté le Pinot Noir va donner un vin pouvant s’avérer végétal et dur dans des terroirs trop froids, déséquilibré et lourd dans les régions trop chaudes. Comme toute diva, le Pinot Noir est un peu capricieux.

Son terrain de jeu en France

En France le Pinot Noir a un terrain de jeu bien précis : les régions plutôt septentrionales dont la plus célèbre est la Bourgogne. Certaines appellations nous rendent fous et font obstacle à toute possibilité d’épargne au regard des prix : Chambolle-Musigny, Pommard, Romanée-Conti…
 
Autre région célèbre dans laquelle il règne en maître : la Champagne. La craie lui va bien et le pinot noir est pressé vite pour ne pas donner de couleur au vin. Partageur malgré tout il est assemblé avec du Chardonnay et du Pinot Meunier.
 
Enfin certains autres territoires accueillent du Pinot Noir. La Vallée de la Loire et notamment à Sancerre ou il peut être délicieux dans les belles années. En Alsace ou il donne des vins plus faciles et légers.

Son goût du voyage

Voyageur brouillant les pistes, notre Pinot Noir peut se cacher derrière des Pseudo ! Si vous entendez parler de Morillon ou Spartburgunder, c’est lui !
 
En Europe il est présent en Allemagne notamment dans les régions du Palatinat et de Rheingau. En Autriche aussi, il s’appelle d’ailleurs Blauer Burgunder, on le trouve dans la région du Burgenland.  Vous le trouverez encore en Italie sous le nom de Pinot Nero…
 
Dans les pays du Nouveau Monde, le Pinot Noir en star internationale est plantée en Californie. Il y est à la mode, un film l’a même rendu tendance (Sideways), Philippe le Hardi n’en reviendrait pas. Il donne des vins intéressants dans certaines zones de la Napa Valley, notamment Carneros.
 
Australie, Canada, Chili Afrique du Sud rien ne l’arrête et notamment en Nouvelle Zélande, l’archipel le met de plus en plus en valeur.

Et tous les jours

A chaque jour son Pinot Noir. Plutôt meilleur jeune ou il nous charmera par ses arômes de fruits certains gagnent à vieillir notamment ceux de la Cote de Nuits en Bourgogne : Nuits-Saint-Georges, Gevrey-Chambertin… 
 
Les vins de Pinot Noir accompagnent les viandes blanches, des volailles, les fromages et même certains poissons.

Avec qui ?

C’est une autre affaire, le Pinot Noir est un vin d’esprit. Evitez les amateurs de vins trop puissants, partagez-le avec un ou une esthète.

Si c’était une star ?

Audrey Hepburn.
 
 
Olivier Thiénot.
Directeur de l’Ecole du Vin de France, expert en vin.
 
 
 
« Tout ce qui n’est pas du Pinot noir doit être arraché et replanté en Pinot noir en Bourgogne. Et tout manquement à cette ordonnance sera sanctionné par pendaison. »
Philippe le Hardi
Partager cet article