UFE Monde

Comment réviser le Brevet ou le Baccalauréat efficacement et sans s’épuiser ?

Les révisions pour le Brevet ou le Baccalauréat sont une course de fond, pas un sprint : il faut s’y prendre suffisamment à l’avance, mais aussi savoir doser son effort pour ne pas se fatiguer – ou se lasser – trop rapidement. Le Brevet présente une difficulté supplémentaire, il est le premier examen scolaire dans le parcours de l’enfant…Quelques astuces à destination des élèves pour tenir la distance !

COMMENCER  À TEMPS ! 

Ne vous dites pas que vous pourrez toujours bachoter « à fond » à quelques jours de l’examen, en cas de retard : repousser un problème ne le fait jamais disparaître, au contraire. Idéalement, le brevet et le bac se révisent toute l’année, mais si vous voulez avoir le temps de réviser correctement, il faut commencer… dès maintenant, si ce n’est pas déjà fait !

ESTIMER L’AMPLEUR DE TA TÂCHE

Faites la liste de tout ce que vous devez réviser dans toutes les matières, en vous appuyant sur les programmes officiels. Inscrivez ensuite l’ensemble de ces chapitres à réviser sur un planning, en fonction du nombre de semaines qu’il reste avant le jour J. Il faut bien sûr que la quantité de travail prévue par semaine soit réaliste.

FIXER SON TEMPS DE TRAVAIL

Voici le temps de travail que vous pouvez consacrer, en moyenne, à vos révisions :
• 1h à 2h les jours où vous avez  cours,
• 3h le mercredi,
• 4h à 5h le week-end,
• 4h à 5h chaque jour du week-end pour le Baccalauréat.
Vous pouvez bien sûr moduler ce temps : prévoir moins d’heures les semaines où vous êtes fatigué(e), moins motivé(e), et plus dès que vous n’avez plus de cours. Fixez-vous un plafond minimum et un plafond maximum par semaine et n’y dérogez pas.

FAIRE LE MÉNAGE 

Mettez vos cours en ordre avant de commencer : cela facilitera vos efforts de mémorisation. Réunissez une bonne fois pour toutes ce dont vous aurez besoin pour réviser (cours, matériel…).
De même, après chaque séance de révision, reclassez immédiatement tous vos cours et documents de travail soigneusement pour éviter de perdre du temps et de l’énergie à les chercher avant chaque nouvelle séance.
Votre espace de travail doit lui aussi rester agréable et soigné. Ne travaillez pas sur un coin de table, à la va-vite. Si vous ne parvenez pas à aménager chez vous un cadre propice aux révisions, déménagez : allez travailler dans une bibliothèque, par exemple.

FAIRE CONFIANCE À LA SCIENCE

Une étude américaine de 2013, intitulée Improving Students’ Learning With Effective Learning Technique, a analysé différentes techniques de révisions utilisées par les étudiants. Les plus pratiquées s’avèrent être les moins efficaces !
Sont donc à éviter, sous peine de faire du surplace et d’épuiser son énergie inutilement :
• Lire et relire inlassablement son cours ; cela ne garantit ni de le savoir ni surtout de le comprendre.
• En rédiger un simple résumé ; ce n’est guère plus concluant, pour les mêmes raisons.
• Le très populaire surlignage, qui ne permet pas de bien distinguer l’accessoire de l’essentiel dans un cours.
Mais surtout, ces pratiques ne fonctionnent pas parce qu’elles ne sont associées à aucune autre méthode. 
Il faut donc varier tes techniques de révisions : c’est, avec la régularité dans le travail, ce qui fait vraiment la différence ! Et c’est aussi un excellent remède contre la lassitude.

MONTER EN PUISSANCE

Ne cherchez pas à apprendre l’ensemble des chapitres de cours en une seule fois. Allez du général au 
particulier (d’abord le plan, puis les idées principales, enfin les détails et exemples). Et apprenez en 
plusieurs « strates » : plus vous y reviendrez, mieux vous vous en souviendrez. Ensuite, passez aux exercices d’application, en augmentant peu à peu leur difficulté.

RESTER PERFORMANT(E)

Lorsque vous consacrez toute une journée aux révisions : 
• Ne passez pas trop de temps sur un même sujet. Changez de matière régulièrement et finissez la journée par ce qui vous est le plus agréable.
• Ne vous obstinez pas sur un chapitre si vous ne pouvez pas vous empêcher de rêvasser. Passez à autre chose pour ne pas perdre de temps.
• Faites des pauses de 10 minutes toutes les 40/50 minutes. Faites une plus longue pause au moment où votre cerveau est moins performant (en début d’après-midi, en règle générale) ; en profiter pour faire une sieste est très recommandé !
Accordez-vous une séance de sport, un ciné ou une balade après une journée efficace de travail !

AGIR FACE AU STRESS

Ne restez surtout pas seul(e) face à vos difficultés si un chapitre vous résiste, ne cachez pas les cours ou les matières qui vous gênent ou vous inquiètent « sous le tapis ». N’hésitez pas à poser vos questions à nos enseignants ou à demander de l’aide à vos propres professeurs. 
Et bien sûr, ne faites pas d’impasse …
 
Par notre partenaire Acadomia
 
L’expertise Acadomia au service des collégiens et de lycéens
Chaque année depuis plus de 20 ans, Acadomia accompagne 80 000 jeunes dans la réussite de leur parcours d’études. Disponibles partout dans le monde, nos cours à distance via Acadomia International permettent à chaque enfant de bénéficier de l’accompagnement scolaire dont il a besoin, et de réussir ses examens en toute sérénité.
Individualisation de l’accompagnement, méthodologie adaptée à chaque profil, enseignant répondant aux besoins du jeune sont les piliers de notre approche pédagogique.
Pour toute information ou conseil : international@acadomia.fr
Ou dans nos centres de :
USA – Miami : Tél. : 331 (305) 814 - 0035
Maroc – Rabat : Tél. : + 331 05 37 67 04 00
Pologne – Varsovie : Tél. : + 48 539 920 000
 
Vous êtes adhérent de l'UFE, bénéficiez de 10 % de réduction sur tous les cours en live 
 
Partager cet article