En cas de crise grave, dès le 1er juin 2018, les messages d’alerte et de prévention du ministère de l’Intérieur seront diffusés de façon prioritaire sur Twitter, Facebook et Google mais aussi certains canaux de communication de la RATP, Vinci Autoroutes, Radio-France et France Télévisions.

Peu de personnes s'en souviennent mais l’Etat avait lancé en mai 2016 avant le début de l’Euro de football en France une application « SAIP » pour  prévenir la population en cas d’attaque terroriste. Cette application n’a jamais rencontré son public et sera donc remplacée par un dispositif incluant les réseaux d’information les plus populaires auprès des internautes.

Ces nouveaux dispositifs viendront s’ajouter aux alertes et prises de paroles des autorités en cas de crise sécuritaire grave comme la France a pu en connaitre ces dernières années.

Twitter au cœur du dispositif

Un compte twitter dédié  @Beauvau_Alerte. N’hésitez pas à vous abonner et à activer les notifications. En cas d’alerte grave, Twitter assurera aux messages du ministère de l’Intérieur une visibilité importante. Un bandeau spécial pourra apparaître en haut du fil des Tweets de chaque utilisateur connecté pour l’informer de la situation.

Facebook "Je suis en sécurité"

Pour la première fois en Europe, Facebook permettra au ministère de l’Intérieur de communiquer via son outil « Safety Check ». Vous vous souvenez certainement de la fonction « Je suis en sécurité » Cette fonctionnalité, créée en 2014, se déclenche lorsqu’un évènement met en danger la population et permet aux utilisateurs de Facebook d’indiquer à leurs proches qu’ils se trouvent en sécurité.

Google, des messages en fonction de vos recherches

Google relaiera sur le moteur de recherche, au travers de son outil "Posts on Google", les messages du ministère de l’Intérieur pour les utilisateurs effectuant des recherches dans la zone impactée ou lorsque les mots clés tapés par un utilisateur seront en rapport avec l'événement en cours. (Attentat, Ouragan, fusillade, Lieu…).

Et aussi …

La RATP, Vinci autoroutes, France Télévisions et Radio France relaieront via leurs applications, réseaux sociaux ou panneaux d’information les messages du ministère si la situation le nécessite.

Plus d’infos sur le site du Ministère de l’Intérieur 

 

Partager cet article