UFE Monde

Expatriation : pourquoi s’installer à l’étranger ?

Qui sont ces Français établis à l’étranger ? Leurs profils sont souvent bien différents. Dans une étude de l’Observatoire de l’expatriation Banque Transatlantique, les Français interrogés donnent les raisons pour lesquelles ils ont choisi de partir et certaines sont… surprenantes.

Même si le nombre d’expatriés d’entreprises diminue chaque année au bénéfice de contrats locaux, on observe néanmoins qu’un grand nombre de nos Français partent vivre à l’étranger. Etudiants, retraités, entrepreneurs, aventuriers, le visage de du Français expatrié est loin d’être unique.
 
Nos jeunes, par le biais d’Erasmus, d’échanges universitaires et de stages dans le cadre de leur cursus, sont encouragés à ouvrir leur regard sur le monde.
 
L’enquête de l’Observatoire relève que les Français expatriés sont majoritairement actifs, plus diplômés. Deux tiers des répondants sont des actifs en emploi (68%) et la proportion de chefs d'entreprises, indépendants, commerçants et personnes en activité libérale est beaucoup plus forte parmi les participants à la consultation (17%) qu’au sein de la population française (5%).
 
En termes d’éducation, les répondants ont un niveau de diplôme plus élevé que la moyenne nationale. Plus de la moitié des participants ont un niveau de diplôme au moins égal au Bac+5 (55%) contre 13% des Français âgés de 18 ans et plus et un répondant sur dix a un niveau de diplôme inférieur au baccalauréat (10%) contre un quart des Français de 18 ans et plus (26%).
 
Par ailleurs, si les répondants envisageaient initialement de rester 7 ans en moyenne dans leur pays d’accueil, ils y sont déjà depuis 20 ans en moyenne au moment de l’enquête.
 
Selon la première étude de l’Observatoire de l’expatriation-Banque Transatlantique, si la décision de s’expatrier a est principalement motivée par une opportunité professionnelle et la perspective d’une ascension professionnelle plus rapide, un quart des répondants avoue s’être expatrié par amour ! Le charme à la française a donc encore de beaux jours devant lui. Comme le dit si bien Shakespeare dans Roméo et Juliette, « ce que l’amour peut faire, l’amour ose le tenter » .
 
 
Partager cet article
UFE Monde
Ces expatriés qui font rayonner la France à l'étranger
UFE Monde
La crise sanitaire, accélérateur de tendances?
UFE Monde
Non- résidents : quelles sont vos obligations fiscales ?