UFE Monde

Fiscalité, communiqué de l'UFE

A lire !

L’Union des Français de l’Etranger est une association non partisane et sans lien avec quelque parti politique que ce soit. Elle porte néanmoins les intérêts matériels et moraux des Français établis hors de France et ne saurait demeurer indifférente à certains sujets sur lesquels il lui arrive de prendre position, tels que la protection sociale, la sécurité, l’éducation, ou la fiscalité des non résidents.
 
A ce titre, l’UFE a eu l’occasion de faire part de son étonnement devant l’évolution de la fiscalité des revenus d’origine française des Français de l’étranger, y compris pour ce qui constitue pour eux un pied à terre en France et qui est abusivement imposé comme résidence secondaire. L’UFE a également fait part de son incompréhension devant l’imposition des non résidents à la CSG/CRDS, alors qu’ils ne bénéficient d’aucun régime général ou particulier de couverture sociale, même au moment de leur retour en France. Plus récemment, l’évolution de la fiscalité de leurs revenus de source française nous est apparue particulièrement discriminatoire. Ces graves préoccupations ont été portées au plus haut niveau. 
 
Les Français de l’étranger ont obtenu, largement du fait de l’engagement de l’UFE depuis son origine, une représentation politique, par le canal de l’Assemblée des Français de l’Etranger, des parlementaires, députés et sénateurs, et par leur participation à l’élection du Président de la République. Ils sont donc en mesure d’exercer pleinement leurs droits de citoyens et de demander à chacun de leurs représentants élus de rendre compte de leur action sur ces questions. 
 
Partager cet article