UFE Monde

Immobilier, comment les professionnels jugent-ils le marché français ?

Le Crédit Foncier et le CSA viennent de publier leur 13e Baromètre sur le moral des professionnels de l’immobilier. Après une année 2017 flamboyante, 2018 a confirmé son statut de millésime de consolidation. Que nous réserve 2019 ?

Les professionnels dans leur ensemble restent plutôt optimistes, même s’ils se montrent sensibles au léger infléchissement ressenti sur le nombre de transactions ces derniers mois.
 
Selon le baromètre du Crédit Foncier / CSA, paru le 3 janvier dernier,  six professionnels sur dix  (60%) voient les douze pro-chains mois de façon positive. Le premier motif de leur opti-misme est la stabilité des taux d’intérêt à un bas niveau (92 %). Vient ensuite le dynamisme intrinsèque du marché (86 %).
 
Si l’on regarde la provenance géographique de ces professionnels, on constate que ce sont les professionnels du Sud-Ouest qui se montrent les plus optimiste (63 %), suivis de près par ceux du Nord-Ouest (optimistes à 62 %) et ceux du Sud-Est (optimistes à 61%). En revanche, les professionnels d’Ile-de-France se montrent plus circonspects (optimistes à 57 %).
 
Les principales raisons qui alimentent les inquiétudes sont liées au contexte économique que certains jugent moins porteur. Sans surprise, la diminution des aides à l’accession inquiète, 67 % des professionnels se déclarant pessimistes. L’évolution du pouvoir d’achat des ménages préoccupe 83 % d’entre eux.
 
Côté prix, près d’un professionnel sur deux estime que l’immobilier neuf devrait rester stable dans les douze prochains mois (48 %).  Il sont plus d’un tiers (37 %) à penser que les prix vont continuer à grimper. Pour l’ancien, les pronostics sont comparables : 48 % des professionnels voient les prix stables, mais seulement 21 % les voient en augmentation.
 

PAROLE D’EXPERT

Charles Morin (Expatrissimmo)
 

Comment analysez-vous le marché immobilier français en ce moment ?

C.M. Ce qui domine c’est un sentiment de stabilité. La raison principale est le niveau toujours extrêmement bas des taux d’intérêt. Une situation qui ne devrait pas se modifier dans les prochains mois. J’observe aussi dans les chiffres du baromètre du CSA que 57 % des professionnels déclarent avoir atteint ou dépassé leurs objectifs. On reste donc dans un marché sain et largement prévisible. Stabilité et prévisibilité : voilà le meilleur « alignement de planètes » possible pour agir et réaliser ses projets. Que ce soit à la vente ou à l’achat.

Quel est votre pronostic pour les mois à venir ?

C.M. Tant que les taux d’intérêt ne bougent pas sensiblement, la configuration restera plus ou moins comparable. Pour ce qui concerne Paris intra muros, les incertitudes autour du Brexit apportent un petit « plus ». En région, le fossé entre les métropoles les plus dynamiques et les autres risque de continuer à s’accentuer.
 
 


Partenaire de l'UFE

Vous résidez hors de France et vous souhaitez acheter un bien en France ? Expatrissimmo a été créé pour apporter aux expatriés une solution aux problèmes d’éloignement. Il vous propose une sélection des biens à distance, de l’information et du conseil. Expatrissimmo ne se limite pas à la vente d’un bien mais vous assiste durant l’ensemble du processus jusqu’à la signature de l’acte chez le notaire et au-delà (travaux…)

Contact
Par téléphone + 33 1 850 858 55
Par email :  contact@expatrissimmo.fr

Partager cet article