UFE Monde

[Immobilier et #COVID-19] Comment maximiser vos chances d’obtention de prêt et d’assurance

L'obtention d’un crédit immobilier et d’une assurance de prêt ont toujours été plus compliqués pour les non-résidents que pour les résidents. Alors que les acteurs bancaires spécialisés sur ce marché se font de plus en plus rares, le contexte actuel lié à la COVID-19 n’a fait qu’accentuer ces difficultés. Nos partenaires Carte financement et Valorama vous donnent les clefs d'un projet réussi.

Que dire en termes d'actualités de l'immobilier en cette période compliquée ? 

La bonne nouvelle, c'est que les taux restent bas.  Malgré une petite hausse après le Printemps, ils n'ont pas remonté. Pour un non-résident qui remplit les conditions nécessaires, les taux récemment constatés varient de 1,40 à 1,80 % sur 20 ans.

Pourquoi le taux est il un peu plus important que pour un résident ?

Les taux sont très bas en France et ils représentent un produit d'appel pour les banques chez qui le client va souvent domicilier son compte, y verser son salaire voire utiliser des produits proposés par les banques. Ce n'est généralement pas le cas pour un non-résident.

Que dire du prix de l'immobilier ?

On ne constate pas de baisse pour le moment. A titre d'exemple, les prix de l'immobilier restent très stables à Paris après une augmentation  de près de 40 % ces dernières années. Aujourd'hui les prix stagnent mais il faudra attendre le début de l'année 2021 pour avoir le recul nécessaire pour confirmer s'il y a eu une baisse ou confirmer qu'il s'agit bien d'une stagnation. A noter que l'immobilier résidentiel est plus résilient que l'immobilier d'entreprise ou encore les commerces.

Quels changements avec le COVID-19 pour les non-résidents ?

Une bonne nouvelle avec la possibilité élargie de signer des compromis à distance et la multiplication des visites virtuelles proposées par les agences. L'ouverture de compte à distance est encore peu généralisée même si certaines banques l'autorisent. Il faut noter que les banques françaises sont très strictes sur la provenance des fonds. Attention, les banques ont été interpellées par le gouvernement et le calcul du taux endettement est plus strict qu'avant.
Pour les assureurs, les process 100 % en ligne sont beaucoup plus répandus. On a également constaté un élargissemnt des seuils concernant les formalités médicales par les assureurs.
 

Regardez notre webinaire-expert pour maximiser vos chances d’obtention de prêt et d’assurance.

 
 

Intervenants

Carte Financement / Laure Lewis : Courtage en crédit - Responsable Clientèle Internationale et Expatriés
Valorama / Liza Hérault : Courtage en assurance - Conseiller Clientèle internationale
 
Partager cet article
UFE Monde
Actes Notariés à distance : Un nouveau décret vient de paraître !
UFE Monde
Expatriés français à la recherche d’une résidence principale en France.
UFE Monde
Et si je pensais à ma retraite ?