Le Président de la République a présenté l'objectif de doubler le nombre d'élèves scolarisés dans le réseau d'ici 2030. Cet objectif a été réaffirmé par le Ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, lors de sa visite à Abu Dhabi au lycée français Louis Massignon. Cet été est sorti le premier des rapports qui devraient être rendus avant la fin de l’année sur l’enseignement français à l’étranger.

Le réseau

Le suivi du réseau des établissements français à l’étranger est effectué par l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE), agence sous tutelle du ministère de l'Europe et des affaires étrangères (MEAE).

  • 492 établissements dans le monde dont 74 gérés directement par l’AEFE, 153 ayant signé une convention avec l’AEFE et 265 établissements partenaires. 
  • 350 000 élèves dont 125 000 Français (environ 36 % des effectifs)
Le réseau est financé par une subvention de l’Etat et les contributions des familles.

Le rapport

Les Sénateurs Vincent Delahaye et Rémi Féraud, rapporteurs spéciaux de la mission « Action extérieure de l'État », auteurs du rapport effectué au nom de la commission des finances sur le réseau de l’enseignement français à l’étranger, formulent quatorze recommandations pour
  • préserver l'équilibre budgétaire du réseau ;
  • rendre plus transparents les flux financiers entre l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE) et les établissements scolaires ;
  • adapter le réseau pour faciliter sa croissance.
 
Samantha Cazebonne, Député de la 5ème circonscription des Français de l’étranger, s’est vue confier par le premier Ministre Edouard Philippe, une mission ayant pour objet la réalisation de l’objectif de doublement du nombre d’élèves scolarisés dans le réseau d’enseignement français à l’étranger à l’horizon 2030.
 
Ses conclusions sont attendues pour le 15 décembre 2018.
 
Mots clés
  • enseignement
  • formation
  • école à l'étranger
Partager cet article