Certains d’entre vous sont certainement, notamment en Chine ou en Australie, déjà familiers du système de reconnaissance faciale. Le voici qui arrive en France dans les aéroports à Paris et à Nice.

Le contrôle douanier est un incontournable et nécessaire passage dans les aéroports que la recrudescence d’actes terroristes  a contribué à étoffer, rendant parfois l’attente très longue, ces dernières années. 
Peu à peu, des systèmes de plus en plus pointus se mettent en place, ce qui vous permettra de gagner du temps et de garantir une meilleure sécurité.
 
Lorsque vous arrivez à Charles de Gaulle ou à Orly, dirigez-vous vers les sas PARAFE, le service d'immigration automatique pour les passagers au départ et à l'arrivée.

La reconnaissance faciale : un passage en douane  plus rapide (10 à 15 sec)

Qui peut en bénéficier ?

Toute personne majeure, titulaire d’un passeport biométriqu, ressortissant de l’un des 28 pays de l’UE, de la Suisse, de l’Islande, du Liechtenstein et de la Norvège.

Comment ça marche ?

1  Vous arrivez devant le sas libre (couleur verte).
2  Positionnez votre passeport sur le lecteur.
3  Votre passeport est détecté, une première porte s'ouvre pour entrer dans le sas.
4  Entrez dans le sas et positionnez-vous sur le marquage au sol.
5  Regardez la caméra comme demandé sur l’écran devant vous.
6  Votre visage est identifié, une flèche verte s'affiche sur l'écran et la seconde porte s'ouvre.
 
Vous trouverez également toujours des sas de reconnaissance digitale. Si votre passeport est biométrique, il ne nécessitera pas d’inscription préalable, dans le cas contraire, l’inscription est gratuite et immédiate.Ces systèmes tendent à se généraliser.

Comment marche la reconnaissance digitale ? 

 
 
 
Partager cet article