Passer sa retraite en Allemagne

Plus de 40 000 Français ont choisi de vivre leur retraite en Allemagne.

Si vous êtes retraité du régime français de sécurité sociale et que vous choisissez de vivre votre retraite en Allemagne, sachez que vous pourrez toucher votre pension française à laquelle vous avez droit. Informez votre caisse d'Assurance maladie et votre caisse de retraite de votre départ et de votre nouvelle adresse à l'étranger.

Avant votre départ de France, demandez le formulaire E 121/S1 à votre caisse de retraite. Une fois sur place, ce document vous permettra de vous inscrire auprès de l'organisme de sécurité sociale de votre lieu de résidence. Avant votre départ, pensez aussi à vous procurer la Carte européenne d'assurance maladie qui atteste de vos droits à l'assurance maladie (tél. : 36 46).

Vous devrez aussi faire remplir un certificat de vie par l’autorité compétente allemande (mairie, Consulat, notaire public…), valable pour une durée d’un an, et l’adresser à chaque caisse de retraite à laquelle vous êtes affiliée.

Pour plus de renseignements sur les démarches pour prendre sa retraite en Allemagne, vous pouvez consulter la page suivante du ministère des Affaires étrangères : www.diplomatie.gouv.fr/fr/vivre-a-l-etranger/preparer-votre-depart-a-l-e...

Retraités : quels impôts payer en Allemagne ?

Une convention leur permet de ne pas payer de double-imposition. Mais attention, il existe une différence de taxation entre la retraite de base (taxée à 7 %) et la complémentaire (taxée à 14 %).

Votre retraite de source française est imposée en Allemagne ( sauf retraite publique ou si vos seuls revenus sont de source française).

Consultez également notre rubrique "La fiscalité en Allemagne".

 
Partager cet article