Ces derniers mois, l'insécurité, touchant aussi bien les touristes dans la ville de Buenos Aires, est devenue telle que le nouveau gouvernement a fait de la lutte contre l'insécurité une priorité. Il convient donc d'être particulièrement vigilants. A Buenos Aires, il faut redoubler de précautions dans le quartier de la Boca, un des endroits les plus touristiques de la ville mais aussi l'un des plus pauvres. Il est fortement déconseillé de s'écarter de la rue très touristique de « Caminito » qui est constamment surveillée par la police. Il est dangereux de se rendre au stade de « la Boca » (500 mètres à pied). Nombreux sont les touristes à s'y être fait attaquer. La nuit, les quartiers de « Retiro », « Constitucion » et « Once », où sont situées les principales gares, sont aussi à éviter.

Pour sa sécurité en Argentine, il est fermement recommandé de ne pas s'aventurer dans les « villas miserias », appellation locale des nombreux bidonvilles qui ceinturent Buenos Aires, notamment dans les banlieues.

Ne changez jamais d'argent dans la rue auprès de ce qu'on appelle des « arbolitos », des personnes qui vous proposent de faire le change, vous risquez de recevoir des faux billets ou des billets périmés.

Consultez également notre rubrique "Sécurité à l'étranger".

 
Partager cet article