On peut parcourir plus de 3 000 km en Argentine pour relier le nord au sud, l'avion est donc naturellement un moyen de transport rapide, d'autant que le réseau routier n'est pas toujours en très bon état. Plusieurs compagnies desservent quotidiennement les plus grandes villes, quant aux vols intérieurs, certaines compagnies proposent des pass pour circuler en avion dans le pays. Les billets sont plus chers pour les étrangers. Les bus sont les modes de transports en commun les plus usités pour se déplacer en Argentine, ils relient aussi bien les grandes villes que les petits villages reculés. Il existe plus d'une centaine de compagnies de bus dans le pays qui proposent des niveaux de confort différents, selon les prix (les plus confortables sont ceux des compagnies Andesmar ou Cata). Les trains longue distance ont été remis en fonction depuis quelques années, mais ce sont surtout des lignes touristiques qui relient quelques villes argentines. Les lignes maritimes sont aussi presque exclusivement utilisées par les touristes (sur les villes de Buenos Aires, Ushuaïa…). Enfin, il est possible de circuler en voiture, le pays étant bien équipé, avec notamment de longues routes comme la Route 40 qui longe la Cordillère des Andes sur plus de 5 000 km.

Conduire en Argentine

Les Français résidents doivent se faire établir un permis de conduire argentin. Pour cela, il faut qu'ils se présentent à la Direccion General de Licencias avec leur permis français certifié.

Si l'on passe son permis de conduire en Argentine, il faut savoir qu'il est valable 5 ans et renouvelable avec une épreuve écrite optionnelle et un contrôle médical. Il y a une période d’apprentissage comportant une partie théorique et pratique. Pour s'inscrire, il suffit d'une pièce d'identité et d'avoir plus de 17 ans. L'épreuve théorique est assez simple, et pour la pratique, les cours ne sont pas obligatoires.

Attention, la conduite en Argentine est assez « rock'n'roll », le code de la route étant assez peu respecté. La conduite de nuit est déconseillée (pour des raisons de sécurité). Il y a une vignette à payer, une « patenta », à payer une à deux fois par an selon les provinces. Parmi les différences notables entre la France et l'Argentine : l'allumage des feux de croisement est obligatoire, de jour comme de nuit, les pneus cloutés sont obligatoires sur les routes enneigées, un extincteur doit toujours être présent dans votre voiture, en agglomération la vitesse est limitée à 40 km/h, sur route à 110 et sur autoroute à 130.

Consultez également notre rubrique "Mon permis de conduire à l'étranger".

 
Partager cet article