Pour obtenir un visa Etudiant, et étudier au Chili, il faut fournir un Certificat d'acceptation dans un programme de formation universitaire, faire la preuve que l'on dispose de suffisamment d'argent pour vivre au Chili, un certificat de bonne santé, un certificat d'antécédents policiers dans le pays de résidence. Pour rappel, le coût des études est très élevé au Chili.

Les universités locales offrent toutes les possibilités de formation. Pour entrer dans une université chilienne, vous devez passer un examen en espagnol (prueba de selección universitaire ou PSU) et faire valider vos diplômes nationaux par le ministère de l’Education. Le Chili possède de nombreuses universités (environ 70) qui pour certaines sont d’un très bon niveau comme l’Universidade de Chile et l’Université pontificale catholique du Chili par exemple ou encore Arturo Prat Université, UNAP, actuellement accrédits jusqu'en 2017, est l'une des seize universités du Consortium des universités de l'Etat du Chili et membre de l'Association des universités régionales du Chili. Etudier au Chili vous sera sans doute impossible si vous ne parlez pas espagnol.

Les cycles universitaires au Chili

On retrouve 3 types d'établissements. Les centres techniques de formation qui procurent le titre de technicien de niveau supérieur. Les instituts professionnels où l'on obtient le titre de technicien supérieur et des titres professionnels dans les domaines qui ne requièrent pas le titre de licencié. Les universités (avec un cycle de LMD) et les institutions d'enseignement supérieur des Forces Armées de la Marine et de l'Ordre. 25 des institutions se sont regroupées dans le Conseil des Recteurs des Universités chiliennes (Consejo de Rectores de las Universidades Chilenas).

Consultez également notre rubrique "Mes bourses d'études".

 
Partager cet article