Il n'est pas forcément intéressant de se faire à manger car en Colombie les restaurants sont vraiment très peu chers. De la petite cantine à 2 € au restaurant chic à 20 €, tous les tarifs sont proposés aux clients colombiens.

On trouve toutes sortes de restaurants en Colombie, des cantinas un peu partout, des auberges, des rôtisseries (asaderas)… Il y a 3 repas par jour, avec un petit déjeuner matinal et copieux souvent accompagné de beignets, de mets salés (œufs frits, bouillon de viande, poissons frits), un déjeuner assez tardif souvent composé d'une soupe, d'un plat principal typique de la région (sans oublier le riz, les haricots, les patates ou les pâtes) et éventuellement d'un jus de fruit et d'un café, et un dîner plus léger.

Les Colombiens sont eux aussi amateurs d'un goûter, le « once », le plus souvent composé de fromage, beignets ou… de chips !

Les spécialités culinaires en Colombie varient évidemment d'une région à l'autre, les climats étant très différents du nord au sud. La base des repas est néanmoins constituée de riz, haricots rouges, poulet ou poisson le long des côtes. Beaucoup d'empanadas (chaussons à la viande ou au fromage). Beaucoup de fruits tropicaux ou de desserts à base de farine de maïs, de crème de lait…

Le café est la boisson incontournable du pays 2e producteur mondial.

On trouve des supérettes à tous les coins de rue des grandes villes (Exito qui est le Casino local, Carulla, Olimpica, Santana, Sao, SurtiMax, Oxxo).

Les produits importés sont plus chers que les produits locaux, mais on peut trouver à peu près tout ce que l'on veut dans les rayons des supermarchés. Les marchés locaux regorgent de produits frais et très peu chers, il y en a partout et en particulier dans les régions rurales.

 
Partager cet article