Ce qu’il faut savoir avant de partir vivre en Espagne : un cadre de vie agréable, un climat ensoleillé, une langue facile à apprendre, un pays sûr, un excellent système sanitaire et une grande proximité avec la France sont autant de raisons de choisir l'Espagne pour s'expatrier. En outre, après plusieurs années de récession, le reprise s'est amorcée et s'est même confirmée en 2015.

Pour autant, les élections législatives de décembre 2015 et de juin 2016 n'ont pas permis de dégager de majorité pour gouverner, enfonçant le pays dans une grave crise politique. Mais le pays, stable, n'en reste pas moins attractif.

 

En savoir plus sur l’Espagne

Capitale : Madrid
Population : 46 439 864 hab.
Superficie : 505 370 km²
Langues : espagnol, catalan, gallego, vasco
Monnaie : euro
Croissance du PIB : 3,2 %
Chômage : 22,3 %
Français : 100 230
Indicatif téléphonique : +34

Accès à la Chambre de Commerce : www.lachambre.es (Madrid)/www.camarafrancesa.es (Barcelone)

Accès à l’Ambassade de France : www.ambafrance-es.org

Connaître le contexte pour partir vivre en Espagne

L'activité reste vigoureuse en Espagne, avec un déficit public qui continue de décroître, et un taux de croissance très élevé, l'un des plus élevés de la zone euro. Mais le pays connaît une crise politique (affaires de corruption, montée des partis de contestation, difficulté pour créer des majorités) qui pourrait, à terme, affecter la reprise économique. Le chômage reste cependant la priorité numéro 1 car cela reste le 2e taux le plus haut de l'Europe, juste derrière la Grèce. Il se conjugue à une précarité d'un nombre important de travailleurs espagnols et une baisse générale du niveau de vie de la population.

Pour partir vivre en Espagne, il faut bien choisir la région ! En effet, la reprise est plus ou moins importante selon les régions. Le Pays basque est devenu l'une des régions les plus riches grâce notamment à ses investissements dans la création de clusters d'entreprises innovantes, la Catalogne garde un tissu économique diversifié avec une fiscalité locale plus élevée qu'à Madrid.

Certains secteurs comme la fabrication des composants électroniques, les technologies de l'information et les télécommunications recèlent un potentiel de croissance élevé. Mais la principale source de richesse du pays repose sur les revenus du tourisme, 2e destination touristique du monde. Il représente 10 % du PIB et emploie 11 % de la population active.

 

 
Partager cet article