Medicare couvre les plus de 65 ans, les enfants, les femmes enceintes et les pauvres. Si les urgences des hôpitaux sont obligées d'accueillir tout le monde pour faire un diagnostic, les soins ne sont pas pris en charge par l'Etat. Il est donc impératif de souscrire une assurance santé privée, d'autant que les soins coûtent très cher.

Depuis le 1er octobre 2013, les règles liées à la santé aux Etats-Unis ont évoluées. Désormais, toute personne a l'obligation de souscrire une assurance maladie individuelle privée (réforme Obama Care) sous peine de s'acquitter d'une pénalité mensuelle de 325 $ par adulte ou 2 % du revenu annuel. Medicare volet A concerne l'hospitalisation, (« Hospital Insurance »), ouvert gratuitement, sans condition d'assurance, aux retraités, aux cheminots, à ceux qui bénéficient depuis au moins deux ans de prestations d'invalidité. Les cotisations à payer pour obtenir le medicare partie B (honoraires et prestations médicales diverses) sont fixées également par le gouvernement fédéral. Il s'agit d'une prime fixe qui s'élève à 104,90 $ par mois en 2015.

Toute personne bénéficiant de Medicare partie A hospitalisation (retraités ou invalides) peut s'inscrire à l'assurance médicale moyennant le paiement de la prime. 

En 2015, tout employeur a l'obligation de souscrire une assurance privée pour le compte de ses salariés (à l'exception de ceux apportant la preuve d'une assurance individuelle) dès qu'ils effectuent plus de 30 h de travail par semaine, sous peine de verser une pénalité.

Se faire soigner aux Etats-Unis

Avant toute chose, pour se faire soigner aux Etats-Unis, il faut faire la demande de votre numéro de sécurité sociale (SSN) qui vous permettra de procéder à l’ouverture de votre compte en banque, de louer un appartement de souscrire un prêt, passer votre permis de conduire …

Pour ce faire, vous devrez vous rendre dans le « social security administration office » le plus proche de chez vous, remplir le formulaire SS-5 disponible en ligne sur le site de la « social security administration » accompagné des documents de référence (passeport, votre visa et un document émanant de l’U.S. Citizenship & Immigration Service). La qualité des soins est excellente, les personnels soignants étant très qualifiés et les hôpitaux et cliniques ultra-modernes.

Informations complémentaires : "Ma sécu à l'étranger".

Partager cet article