Malgré leur marché de l'emploi très protégé, les Etats-Unis sont toujours l'une des destinations préférées des Français.

Et le rêve américain n'est pas un leurre : il s'agit de la première économie mondiale ! Pourtant, s'installer aux Etats-Unis reste toujours aussi difficile, notamment parce que le précieux sésame pour avoir le droit d'y travailler se fait toujours aussi rare !

En savoir plus sur les Etats-Unis

Capitale : Washington
Population : 320 777 170 hab.
Superficie : 9 826 675 km2
Langues : anglais
Monnaie : dollar
Croissance du PIB : 3,5 %
Chômage : 5,3 %
Français : 135 837 (300 000 estimés)
Indicatif téléphonique : +001
Ambassade de France : fr.ambafrance-us.org
Chambres de commerce :
 
Caroline du Nord : www.faccnc.com
Cleveland : www.faccohio.org
Detroit : www.faccmi.org
Minneapolis : www.faccmn.com
New York : www.faccnyc.org
Nouvelle-Orléans : www.facc-gc.com
Philadelphie : www.faccphila.org
San Francisco : www.faccsf.com
Seattle : www.faccpnw.org
Washington : www.faccwdc.org

Connaître le contexte pour partir vivre aux Etats-Unis

A savoir avant de vivre aux Etats-Unis : les Etats-Unis sont la 1re puissance économique du monde (avec le 1/quart du PIB mondial), le 3e pays d’accueil des investissements directs étrangers, le 2e exportateur et le 1er importateur mondial.

C’est aussi le 3e producteur agricole et la 1re puissance industrielle mondiale. Le secteur des services est la principale composante de l’économie américaine, avec en tête les télécommunications, les services financiers, les TIC et l’informatique.

L’abondance de ressources naturelles a converti les Etats-Unis en leader dans la production de plusieurs minéraux et permet de maintenir une production diversifiée.

Le pays est ainsi le plus grand producteur mondial de gaz naturel liquide, d'aluminium, d'électricité et d'énergie nucléaire, le troisième producteur mondial de pétrole et depuis plusieurs années l'extraction de gaz de schiste est développée à grande échelle.

Malgré la crise que le pays a traversé en 2015, son économie a été stimulée par la consommation privée, la faiblesse des taux d'intérêts et le dynamisme des créations d'emplois.

Même si sa dette continue de croître et que les inégalités de salaire s'accroissent, les perspectives de l’économie américaine demeurent cependant supérieures à celles de ses principaux partenaires de l’OCDE.

Partager cet article