Le système de santé public de Hong Kong est financé par l’Etat, sans contribution de l’employeur ou de l’employé et les tarifs des médecins et hôpitaux publics sont subventionnés. Les soins dans le secteur public à Hong Kong sont de haute qualité, équivalent à ceux dans le secteur privé. L'attente est cependant plus longue dans le secteur public.

Comment bénéficier d'une couverture ?

Le système de santé public n’est accessible qu’aux détenteurs de la carte d’identité locale, soumise à certaines conditions de résidence. Si vous ne disposez pas de cette carte d’identité, vous ne bénéficiez pas des tarifs subventionnés et vous devrez vous acquitter de la totalité des frais médicaux.

Quelle qualité de soins à Hong Kong ?

Hong Kong occupe la deuxième place, après les Etats-Unis, en termes de coûts de services de santé et de traitement. Le système de santé hongkongais couvre assez bien les résidents pour les différents soins spécialisés dispensés dans les hôpitaux publics.

Les soins à Hong Kong sont d'excellente qualité, mais très onéreux, avec 41 hôpitaux publics et 71 cliniques de jour régis par la Hong Kong Hospital Authority. Les consultations médicales courantes se pratiquent dans les cliniques de jour (out-patient clinics). Le coût est modique pour les résidents (5 € par personne), qui peuvent avoir accès à différentes prestations, sans surcoût (consultations, médicaments, radios, laboratoire d’analyse). Pour les non-résidents (ex : touristes, voyageurs d’affaire), les visites médicales dans les cliniques publiques coûtent plus cher : environ 21 € par personne, sachant que le coût d’une visite chez un médecin spécialiste est plus élevé : environ 70 €.

Les visiteurs qui doivent faire appel au service des urgence d'un hôpital public doivent payer un forfait de 990 dollars hongkongais par admission, mais sont pris en charge même s'ils ne peuvent pas payer immédiatement.  

La médecine à base de plantes et l’acupuncture est reconnue et encadrée par l’Etat.

 
Partager cet article