Les formalités administratives pour s'expatrier à Hong Kong

Les ressortissants français n’ont pas besoin de visa pour accéder à Hong Kong pour tous leurs séjours inférieurs à 90 jours. Il est extrêmement facile de rentrer et sortir du territoire (par exemple en allant à Macao) et de renouveler ainsi sa période touristique de 90 jours (un renouvellement qui peut se faire autant de fois qu'on le souhaite). Pour faire des affaires avec Hong Kong, il est possible de demander un HKSar Travel Pass (TP) en justifiant des raisons pour lesquelles ce Pass est demandé et justifier de plusieurs entrées et sorties du territoire dans les 12 mois précédents (hors Macao et Chine intérieure). Les visiteurs qui sont entrés au moins 3 fois sur le territoire en passant par l'aéroport international dans les 12 mois précédant peuvent aussi demander un Frequent Visitor Card (FVC).

L’« employment visa » est nécessaire si vous venez travailler à Hong Kong ; il doit être demandé en France ou dans un consulat en dehors du territoire et il est limité à un an (renouvelable chaque année) : il est impérativement lié à un emploi précis et recommandé par un employeur. Le « dependant pass » est délivré au conjoint d'un expatrié à Hong Kong et à leurs enfants dépendants de moins de dix-huit ans. Il est lié à un « employment visa » et il permet de travailler. Les « investiment visa », « student visa », « trainee visa » peuvent aussi être demandés pour s'installer à Hong Kong et ont une durée limitée. La carte d'identité hongkongaise est obligatoire pour toute personne âgée de plus de 11 ans qui réside a Hong Kong pendant plus de 180 jours ; elle est délivrée par le Registration of persons offices dans les locaux du Immigration Department.

 
Partager cet article