Rétrocédé à la Chine en 1997, Hong Kong gardera un statut spécial jusqu'en 2047. La ville possède donc sa propre fiscalité et sa propre monnaie.

Réputée pour sa place financière, Hong Kong est également dynamique dans les secteurs de la logistique (avec l'un des plus grands ports en eau profonde du monde), de la construction et du tourisme.

Même si la structuration de son économie l'a exposée à la crise mondiale et si sa croissance est restée modeste en 2015, la ville a su garder son attractivité intacte : des milliers d'étrangers font le pari de vivre à Hong Kong, et parmi eux, des Français, toujours plus nombreux.

En savoir plus sur Hong Kong

Population : 7 132 000 hab.
Superficie : 1 092 km2, divisée en 3 parties que sont L'île de Hong Kong, La Péninsule de Kowloon et Les Nouveaux Territoires
Nombre d'îles  : 262
Langues : cantonais, mandarin, anglais
Monnaie : dollar de HK
Croissance du PIB : 2,5 %
Chômage : 3,2 %
Français : 25 000 (environ)
Indicatif téléphonique : + 852

Union des Français de l'Etranger : www.ufehongkong.hk

Chambre de commerce : www.fccihk.com

Consulat Général de France : www.consulfrance-hongkong.org

Connaître le contexte pour partir vivre à Hong Kong

Malgré une relative bonne santé, Hong Kong ne vit pas dans une bulle à part. La crise mondiale a impacté son marché du travail, particulièrement dans les services financiers, et a renforcé d'importantes inégalités sociales. C'est la raison pour laquelle le gouvernement, d'ordinaire peu interventionniste, a prévu une augmentation de ses dépenses et d'accorder la priorité à l'éducation, la santé, les infrastructures, et à l'aide sociale. Il comprend entre autres des mesures fiscales de soutien aux PME et des mesures visant à stimuler la consommation (baisses d'impôts, hausses de subventions). Le pays dispose de réserves budgétaires dépassant 72 milliards d'euros et un budget excédentaire depuis dix ans, mais il doit néanmoins s'attaquer à la réforme électorale, la pollution, la pauvreté, le coût élevé des logements et la chute des prix d'immobilier.

Avant de partir vivre à Hong Kong, sachez que la ville est très dépendante de l'extérieur puisqu'elle ne produit quasiment aucun produit agricole et ne dispose d'aucune matière première.

Le secteur tertiaire est le cœur de l'activité du pays qui est un centre de services pour les entreprises asiatiques, l'industrie du tourisme croît rapidement grâce notamment aux visiteurs chinois, son secteur bancaire est robuste, et son environnement des affaires reste extrêmement favorable.

 
Partager cet article