Pour un stage en Italie de moins de trois mois, il faut s’enregistrer auprès du commissariat de police et remettre la déclaration de présence, et pour un stage de plus de trois mois, il faut s’enregistrer auprès de la mairie de son lieu de résidence.

Selon les régions, les candidats trouveront des stages conventionnés, ou pas. Les stages en Italie sous soumis à une convention de stage signée entre l’entreprise qui accueille le candidat (il faut passer par l’Istituto Nazionale per l’Assicurazione contro gli Infortuni sul Lavoro), et l’organisme dont il est originaire. Aucune rémunération n’est prévue par la loi pour le stagiaire qui peut cependant bénéficier d’une indemnisation. Pour bénéficier d'une convention de stage il faut nécessairement être inscrit à l'université.

 
Partager cet article