Se loger en Italie

Il n'est pas simple de trouver un logement vide en Italie, les propriétaires préférant louer des meublés. En Italie, la règle veut que le locataire verse l’équivalent de deux ou trois mois de loyer en guise de caution, au moment de la signature du bail. Le bail de location (généralement d'une durée de 4 ans) est soumis à des droits d’enregistrement normalement payables pour moitié par le locataire et pour moitié par le propriétaire. Si votre propriétaire a choisi l’option fiscale « Cedola Secca », le bail est exempté d’office des droits d’enregistrement et vous n’avez aucune démarche à faire. Le contrat de location doit mentionner la durée, le loyer mensuel de location, l’obligation de préavis en cas de révocation du contrat, les obligations relatives aux charges d’entretien ordinaire et extraordinaire de la maison. Les charges sont en supplément du loyer.

Il est également d’usage de régler les loyers en liquide en échange de la remise d'un reçu. Attention, les parties dites non habitables, telles que le balcon, murs et parties communes, sont parfois prises en compte dans le calcul de la surface.

Si vous devez vous loger en Italie, sachez que les prix des loyers sont sensiblement les mêmes qu'en France dans les grandes villes, ils ont cependant fortement diminués depuis la crise. La banlieue ou la province est en général moins onéreuse. La moyenne d'un 3-pièces à Rome est de 1 900 €, 1 000 € à Gênes, 1 400 € à Florence et 2 000 € à Milan. Les aides au logement n'existent pas.

A qui faire appel pour se loger en Italie ?

Le bouche-à-oreille fonctionne bien pour se loger en Italie, mais la plupart des biens à louer sont gérés par des agences. Pour utiliser leurs services, il vous en coûtera environ 1 mois de loyer. Le quotidien Il Messaggero publie chaque samedi son supplément immobilier « Casa » (www.ilmessaggero.it/inscasa/casa.htm). L’hebdomadaire Solo Case, qui paraît le samedi, est uniquement consacré au marché de l’immobilier.

Enfin, pour en savoir plus sur les moyens de trouver un logement en Italie, rapprochez-vous de l'UFE locale :

Milan : http://www.ufe.org/annuaire-des-ufe

 
Partager cet article