La cuisine italienne en fait rêver plus d'un ! Sa gastronomie est réputée bien au-delà de ses frontières. Chaque région a ses spécialités, qui vont bien au-delà de la pizza et des spaghetti à la bolognaise.

Les repas se prennent sensiblement aux mêmes heures qu'en France, à 13 h pour le déjeuner et 20 h le dîner. Théoriquement, un menu voit défiler antipasto, primo, secondo, contorno, dolce, frutta e formaggi… Evidemment, dans la réalité, un plat de pâtes ou de riz avec une viande et un légume, parfois accompagnés d'un vin italien, sont souvent largement suffisants. Le petit déjeuner est semblable à celui des Français, il se prend souvent au comptoir d'un café, le déjeuner se prend rapidement en semaine, il est plus roboratif le week-end (avec pâtes, viande, légumes, fruits) et le dîner est l'occasion de se retrouver en famille ou entre amis autour d'aliments plus légers (soupe, salade, légumes, fruits).

Le ristorante est assez cher, les trattoria sont plus simples et plus abordables, l'osteria propose peu de plats et ressemble davantage à un bar, et la pizzeria propose toutes sortes de pizzas.

Les petits commerces de proximité n'ont pas disparu en Italie, ni les marchés, où l'on trouve de tout à des prix abordables. Les grandes surfaces sont plus rares qu'en France et se trouvent à la périphérie des villes.

La formule aperitivo est particulièrement prisée par les italiens le soir; elle permet de boire un verre et de manger dans des buffets à volonté pour un prix sensiblement plus élevé que le prix d’un verre.

 

Partager cet article