Dans la majorité des cas, pour ouvrir un compte bancaire italien, un résident devra fournir son code fiscal, une pièce d'identité, un certificat de résidence et une preuve de sa domiciliation en Italie. Chaque établissement bancaire est libre de faire ce que bon lui semble, ainsi certains n'acceptent pas les non-résidents. Les coûts sont variables, mais il faut savoir que l'encaissement d'un chèque ou un virement sont souvent facturés en fonction du montant.

Partager cet article