L’Italie est l’un des pays de l’OCDE qui affichent les meilleurs résultats en matière de santé, avec une espérance de vie de 82,3 ans mais l'on observe d'importantes disparités régionales, le Sud étant défavorisé par rapport au Nord.

En termes de santé en Italie, les soins médicaux et dentaires sont dispensés dans les centres de santé (Unità Sanitarie Locali, USL) ou par des médecins agréés par le Service national de santé (SSN). L'assuré a le libre choix du médecin généraliste parmi ceux qui sont conventionnés. Le médecin spécialiste ne peut être consulté que sur prescription du généraliste. Les hôpitaux sont gratuits mais saturés, poussant ainsi les assurés à se tourner vers le secteur privé.

S’inscrire pour bénéficier de la sécurité sociale en Italie

Tous les travailleurs sont obligatoirement couverts par la sécurité sociale en Italie. La grande majorité des travailleurs salariés et indépendants doit être affiliée au régime général obligatoire d'assurance (Assicurazione Generale Obbligatoria). Les travailleurs de certaines professions (dont notamment les avocats, les médecins, les architectes et les ingénieurs) sont obligatoirement affiliés à des fonds spécifiques en fonction de leur catégorie professionnelle.

L’attribution du droit à se faire soigner est réalisée le jour de l’obtention de la résidence en Italie au travers de l’inscription à l’ASL dont dépend la commune de résidence  (Azienda Sanitaria Locale).

 
Partager cet article