A savoir avant d’aller vivre au Liban : la croissance économique libanaise a nettement ralenti depuis 2011, sous l'effet de tensions politiques internes et du conflit syrien. La guerre en Syrie, au-delà de son impact politique, sécuritaire et économique sur le Liban, a entraîné l’arrivée d’un nombre considérable de réfugiés : 1,2 million, soit plus d'un quart de la population ! Mais le pays, largement francophile, continue d'entretenir des relations bilatérales franco-libanaises particulièrement riches.

En savoir plus sur le Liban

Capitale : Beyrouth
Population : 37,9 millions hab.
Superficie : 10 452 km2
Langue : arabe
Monnaie : livre libanaise
Croissance du PIB : 2 %
Chômage : 21 %
Français : 22 901
Indicatif téléphonique : +961

Chambre de commerce : www.ccfrancolibanaise.com/

Ambassade de France : http://www.ambafrance-lb.org/

Connaître le contexte pour partir vivre au Liban

Si vous voulez partir vivre au Liban, sachez que le pays dispose d'un secteur bancaire fort, stable et d'un soutien financier de la diaspora et de la communauté internationale sans faille. En outre, le pays vient de découvrir des gisements offshore de gaz naturel. Mais le pays est soumis aux fortes tensions géopolitiques régionales et son inertie politique l'empêche de mettre en place des réformes structurelles.

Les moteurs de croissance habituels que sont les services financiers, le tourisme et l’immobilier vont continuer de souffrir de la détérioration de la confiance des ménages et des entreprises en raison de la crise internationale liée au conflit syrien. Le pays bénéficie cependant de la baisse des cours pétroliers qui réduit ses dépenses énergétiques. Cependant il ne parvient pas à se réformer. En outre, la crise des déchets de juillet 2015 a mis à jour les problèmes de clientélisme et de corruption qui minent le Liban. L’attentat du 12 novembre perpétré par l’Etat islamique et qui visait un quartier dirigé par le Hezbollah témoigne d’un risque de déportation du conflit au sein du territoire.

Les services dominent l'économie du Liban, le secteur représentant 73 % du PIB du pays et emploient près des trois quarts de la population active. Le secteur bancaire est le pilier de l'économie libanaise. Le tourisme contribue de façon globale à environ 25 % du PIB et génère 24 % des emplois.

Le pays reçoit des aides pour l'aider à surmonter l'afflux des réfugiés et faire des réformes. La Banque mondiale soutient 17 projets (prêts à l’investissement et dons), portant sur l’éducation, la protection sociale, la santé, le développement urbain et municipal, les transports, l’eau, l’environnement, les finances et le secteur privé, et les services sociaux, pour une enveloppe totale de près de 1,1 milliard de dollars. Les Français sont particulièrement bien accueillis dans cette région du monde, le pays étant largement francophile : il est par exemple le premier producteur et importateur de presse et de livres français de tout le Moyen-Orient !

 

Partager cet article