Tout savoir sur la création d’entreprise au Portugal

Le Portugal a certains avantages pour un investisseur, comme le coût de la main-d'œuvre et sa zone d'influence lusophone (Brésil, Angola, Mozambique). Avec la reprise, les IDE sont revenus, très recherchés par le gouvernement qui a cherché à renforcer l'attractivité du pays : une agence pour l’investissement et le commerce extérieur a d'ailleurs été mise en place : l’AICEP.

Lors de la création d’une entreprise au Portugal, plusieurs choix s’offrent à vous. Vous pourrez choisir de créer une SA (Sociedade Anónima ou Société publique Portugaise, 50 000 € minimum), une LDA (Sociedadepor ou Société Portugaise à responsabilité limitée, pour une PME/TPE avec 5 000 €), une EIRL  (Empresa Individual de Responsabilidade Limitada, ou entreprise individuelle à responsabilité limitée, avec une seule personne et un capital de 5 000 €) et une SUQ (Société unipersonnelle). Quelle que soit l’option que vous avez choisie, la procédure requiert dans un premier temps l’enregistrement de l’entreprise auprès du registre du commerce, mais aussi au service des impôts. Quel que soit le statut juridique de votre entreprise, vous devrez ouvrir un compte bancaire.

De nombreuses entreprises françaises implantées au Portugal

On compte environ 700 filiales françaises implantées au Portugal, essentiellement dan les secteurs du commerce et les services. Elles emploient environ 60 000 personnes, ce qui fait  de la France le deuxième employeur étranger après l’Espagne.

Il existe un  programme « visa de résidence d’or » pour encourager à créer son entreprise au Portugal. Il s’agit un programme accéléré pour l’obtention des permis de résidence, visant à attirer les investissements étrangers dans le pays. Pour l'obtenir, les requérants doivent détenir un montant total d’au moins 500 000 € en placements immobiliers au Portugal, transférer au moins 1 million d’euros ou consacrer leur investissement à la création d'au moins 10 emplois.

Informations complémentaires : "Je crée mon entreprise à l'étranger".

Partager cet article