Prendre les transports au Portugal

Le transport en commun le plus utilisé au Portugal est le bus qui relie aussi bien les grandes villes entre elles que les petits villages. La plupart des compagnies sont régionales. Il existe plusieurs catégories : Alta Qualidade (de luxe), Carreiras (bus lents), Expressos (très rapides entre les villes principales), Rápidas (bus régionaux rapides). Des ferries permettent de relier les deux rives du Tage à Lisbonne. Le réseau ferré portugais est très dense et des forfaits vous permettent de circuler à moindre coût. Ils sont regroupés en plusieurs catégories : l'Alfa Pendular (équivalent du TGV), les Inter-Regionais et les Intercidades (omnibus), et les Regionais (trains locaux). Vous pouvez aussi relier les principales villes du pays en avion, il existe quelques lignes intérieures reliant Lisbonne, Porto et Faro.

Conduire au Portugal

Le réseau routier est de bonne qualité et doté d'itinéraires principaux et complémentaires (100 km/h), de routes nationales (90 km/h) et d'autoroutes (120 km/h). En ville, la vitesse est limitée à 50 km/h et si vous dépassez cette limitation, le prochain feu que vous rencontrerez passera automatiquement au rouge !

Au Portugal, le permis de conduire s'obtient en deux temps : le code de la route puis un examen pratique. L’examen théorique contient désormais 40 questions et il faut obtenir 36 réponses justes. Pour la conduite, jusqu'à 15 erreurs sont tolérées. Côté formation, il existe des centres d’État, gérés par l’Institut de la mobilité, et des centres privés. Il faut assister à un minimum de 28 heures d’apprentissage du code, et de 32 heures de conduite. Son coût est bien moins élevé qu'en France : de 500 à 900 €. Le permis doit être re-validé plusieurs fois au cours d'une vie : à 40, 50, 65 et 75 ans.

Partager cet article