Avec la CFE, vous bénéficiez de la Sécurité sociale tout en étant à l'étranger.

 

Créée en 1978 spécialement pour les Français vivant à l'étranger, la CFE (Caisse des Français de l'Etranger) est une caisse de sécurité sociale financièrement autonome mais régie par le Code de la Sécurité sociale.

La CFE permet aux expatriés d'avoir, quelle que soit leur situation, la même sécurité sociale qu'en France et assure la continuité avec le régime général au retour et pendant les séjours temporaires en France.

La Caisse des Français de l’Etranger couvre trois risques :

  • Maladie - maternité (et invalidité pour les salariés),
  • Accidents du travail, maladies professionnelles (pour les salariés),
  • Vieillesse (retraite de la Sécurité sociale gérée par la CNAV pour les salariés, les anciens assurés d’un régime obligatoire français, les personnes chargées de famille).

C’est une assurance volontaire : l’assuré a le choix des risques auquel il souscrit et peut demander sa radiation à tout moment.

Elle permet aux expatriés de conserver un lien avec le système français.

Pour l’assurance maladie : le retour en France, se fait donc sans rupture de droit et sans délai de carence (contrairement aux assurances privées qui requièrent un délai de carence de 3 mois). L’assuré peut ainsi se réinscrire auprès de la Sécurité sociale en France dès son retour. Notez également que les entreprises françaises à l'étranger peuvent assurer leurs salariés à la CFE.

Enfin, sachez que l'adhésion aux assurances volontaires de la CFE ne dispense pas de cotiser aux régimes obligatoires du pays d'expatriation.

Plus d’information sur www.cfe.fr

Partager cet article