Sénateur de 1969 à 1998

 

jacques-habert-2008.jpg

"C'est avec une immense tristesse que je viens vous informer du décès de notre ancien collègue et ami, le sénateur honoraire Jacques Habert.Joëlle Garriaud-Maylam, Sénatrice des Français établis hors de France, nous informe du décès de M. Jacques Habert, Sénateur des Français de l'Etranger de 1969 à 1998 et adhérent de l'UFE depuis 1959 :

Ancien résistant, historien érudit, militant et défenseur infatigable de notre rayonnement culturel et éducatif à l'étranger, il s'est éteint cette nuit.

Né en 1919, Jacques Habert siégea pendant près de cinquante ans à l'AFE. Elu des Français des Etats-Unis en 1954, il devint sénateur en 1969. Nous sommes nombreux à avoir apprécié sa fougue, sa combativité, son talent oratoire et son investissement au service des causes chères aux Français de l'étranger, et en particulier celle de l'enseignement. Il a par exemple créé l'ANEFE en 1975.

Professeur au Lycée français de New York en 1947, il fut également Directeur du journal France-Amérique pendant 18 ans, la plus grande publication en langue française aux Etats-Unis.

Passionné par nos racines française aux Etats-Unis, il soutint une thèse à l'Université de Columbia sur le navigateur Jean de Verrazane qui découvrit la baie de New York en 1524 et lui donna le nom de "Nouvelle Angoulême", en l'honneur de François 1er.
Il publia d'ailleurs deux ouvrages sur le sujet: "La vie et les voyages de Jean de Verrazane" (Le cercle du Livre, 1964) puis "Verrazane - Quand New York s'appelait Angoulême" (Perrin, 1993).

Devenu sénateur des Français établis hors de France en 1969, il exerça les fonctions de secrétaire du Sénat, de secrétaire et de vice-Président de la commission des affaires culturelles. Il fut également membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées et délégué de la Réunion administrative des sénateurs ne figurant sur la liste d'aucun groupe.

Membre de la Fédération des Anciens Combattants Français depuis plus de 60 ans, il en avait été le vice-président dès 1947. Lorsque le Général de Gaulle créa l'Ordre National du Mérite en 1967, Jacques Habert fut le premier Français nommé officier dans cet ordre. Il a été également promu Commandeur dans l'Ordre de la Légion d'Honneur le 1er janvier 2011."

Partager cet article