Je me présente Fred Fogherty, illusionniste et photographe, je voyage à travers le monde pour offrir mes spectacles de magie aux enfants défavorisés. 

Mais tout cela ne serait pas possible à réaliser seul. Ce sont  les rencontres et les échanges qui rendent les choses possibles.

Laissez-moi vous raconter ces rencontres....

Le point de départ : Laurent Rigaud et l'UFE Dubaï

J’ai découvert l’Union des Français de l’Etranger (UFE) il y a un an et demi. L’UFE a été un acteur essentiel de mon voyage humanitaire.

En effet, si j’ai pu réaliser le tour du monde en 80 jours en faveur des enfants défavorisés, c’est grâce à des hommes et à des femmes incroyables. Pour faire 14 pays, 83 spectacles, 58 000 km et rencontrer plus de 10 000 enfants  en 80 jours il faut être un peu magicien, c’est vrai, mais un magicien bien accompagné !

La première rencontre avec l’UFE s'est déroulée à Dubaï. J’habitais là-bas, dans la chaleur du moyen-orient, quand j’ai fait la connaissance du président de l’UFE Dubaï, Laurent Rigaud, un savoyard qui aime ses montagnes et est sans doute le plus grand ambassadeur de la Savoie que j’ai pu rencontrer.
Je pense sincèrement que si vous pouvez trouver du reblochon à Dubaï, c’est surement grâce à Laurent !Sourire

Au delà de son influence "reblochonesque", Laurent fait parti de ces gens de paroles sur qui on peut compter.

Vous me direz que je "brosse dans le sens du poil", mais mon intention est de dire les choses telles que je les ressens et mon discours est basé sur mon expérience.
On dit tellement les choses quand ça va mal, alors quand il y en a de belles, on peut, non, on doit le dire !

Lorsque j’ai décidé de monter mon projet, un peu fou, de faire le tour du monde en 80 jours pour les enfants et d’aller offrir mes shows, Laurent n’a pas hésité.
Je me souviens exactement de l'endroit où nous étions, dans le restaurant Japonais qu’il dirigeait à l’époque, tout en haut, au 56ème étage. Il a fini son sushi et m'a dit « ça me plait, on y va ! ».

Il a alors activé ses contacts UFE et autres, et voilà  l’organisation était en marche.

Les premiers retours positifs pour me recevoir n’ont pas tardé, tout d'abord du coté de l’UFE Mexico et de l’UFE Phuket, mais je reviendrai sur ces personnes lors d’un prochain article.

La préparation n’a pas été sans mal. Dans les projets de cette ampleur, il y a toujours des difficultés. La recherche de sponsors a été une réussite grâce aux contacts donnés par Laurent.
L’UFE a même réussi à organiser une soirée de levée de fonds, soirée incroyable, où il avait réussi à faire venir l’humoriste savoyard Jean-Michel Mattei, pour récolter de l’argent au bénéfice d’un orphelinat à Fukushima, argent que je suis allé remettre en main propre.

Je peux le dire sans rougir ni me cacher, si je suis parti dans cette aventure incroyable, c’est grâce à Laurent.

Alors oui, j’ai eu la chance de croiser une personne incroyable à la tête de l’UFE à Dubaï. Je n'ai partagé que mon expérience, mais je vous assure que ce qu’il fait à côté, loin des projecteurs, est essentiel voir même vital pour certains...

Alors si vous rencontrez un jour ce Monsieur, saluez-le de ma part.

Je tiens également à remercier son équipe qui est aussi d’une efficacité redoutable. Car un président a besoin de toute son équipe pour fonctionner à plein régime.
Merci à vous tous!

FRED FOGHERTY

http://www.fredfoghertyphotographer.com

http://www.fredfoghertyworldcharitytour.org

Partager cet article