Rapport 2015 sur le permis de conduire

Les Français établis hors de France vivent des situations particulièrement contrastées d’un pays à l’autre quand il s’agit de la possibilité de conduire à l’étranger.

Il convient de distinguer d’une part l’Union européenne et l’espace économique européen et d’autre part le reste du monde.

Dans l’UE/EEE, la directive 2006/126/CE crée un permis de conduire européen au format carte de crédit et uniformise les catégories et les règles. Les Français qui s’expatrient en Europe (UE et EEE) peuvent continuer à conduire avec leur permis français « rose » jusqu’en 2033 ou jusqu’à ce que le pays d’accueil procède de manière généralisée au remplacement des anciens permis par les nouveaux permis européens.

Dans le reste du monde il faut distinguer les 100 pays avec lesquels la France a un accord d’échange et les autres.

 

Partager cet article