Le rapport 2015 du ministère des Affaires étrangères sur la situation des Français dans le monde est, comme chaque année, une mine d’informations, sur l’enseignement français à l’étranger, la protection sociale, l’emploi, la sécurité et bien d’autres sujets intéressant les expatriés. A commencer par leur nombre et son évolution.

Au 31 décembre 2014, 1 680 594 de nos compatriotes étaient inscrits au registre mondial des Français établis hors de France, soit une hausse de 2,3% par rapport à 2013 (+ 37 600). Cette augmentation, légèrement supérieure à celle de 2013 (près de 2%), est toutefois en léger retrait sur la tendance moyenne d’accroissement de la communauté française à l’étranger ces dix dernières années.

Avec un taux de croissance annuel moyen de 3%, le nombre de Français inscrits au registre a augmenté de plus de 34% en dix ans. Même s’il faut les manier avec prudence, les projections permettent d’estimer à plus de deux millions le nombre de Français établis hors de France.

L’augmentation de la population française établie à l’étranger varie selon les zones géographiques, mais, en 2014, aucune région du monde n’a connu de réduction de son nombre.

C’est en Afrique du Nord (+ 5%, 107 103 personnes), en Amérique du Nord et en Asie-Océanie (+ 5%, 131 302) que la population expatriée a le plus progressé l’an dernier. Etats-Unis et Canada rassemblent la deuxième communauté française de la planète avec 222 674 personnes (13,6% du total) en augmentation de 4,6% en 2014. A noter la hausse du nombre des Français établis à Los Angeles : + 23,4%.

En Afrique, en Amérique Centrale et du Sud, au Proche et au Moyen-Orient, la communauté française a augmenté de 2%, comme en Europe hors Union Européenne (1,8%). Dans l’UE précisément, première destination de nos compatriotes, leur nombre est resté stable : 631 639 personnes. Avec toutefois des inflexions intéressantes : + 13,7% à Malte, +10% en Estonie, par exemple, mais une peu moins en Espagne, en Italie et au Portugal.

Cinq pays concentrent quelque 40 % de la communauté française à l’étranger : la Suisse, toujours en tête (167 207, + 2,2% en 2014), les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Belgique et l’Allemagne.

N’oublions pas toutefois que la première communauté française à l’étranger est constituée des binationaux, avec 42 % du total.

Vous souhaitez vous expatrier, consultez notre rubrique : "Préparer mon départ en expatriation"

Reportez-vous à nos dossiers pays pour plus de renseignements sur les pays évoqués dans cet articles.

Partager cet article