La réforme de l'Assemblée des Français de l'Etranger vient d'être adoptée hier soir.

Vous trouverez ci-dessous le message du Sénateur Christophe Frassa, membre de notre association, sur le sujet.

Nous vous ferons une note détaillée sur cette nouvelle AFE très prochainement.

Chers Amis,

Au bout de 4 heures de débat au cours duquel la majorité de gauche n'a accepté aucun des 16 amendements que nous avions déposés sur le texte, la loi sur la réforme de la représentation des Français de l'étranger a donc été définitivement adoptée par 176 voix pour et 168 contre.

Le texte définitif de la loi : http://www.senat.fr/petite-loi-ameli/2012-2013/684.html

Le gouvernement obnubilé par son souhait de vote conforme a été totalement hermétique au moindre de nos arguments.

Votant comme un seul homme, les communistes, les écologistes et les radicaux de gauche se sont ralliés aux socialistes, préférant sacrifier cette réforme qui ne les touche pas ou si peu pour pouvoir négocier par la suite sur des textes qui les intéressent plus. C'est lamentable.

Compte-rendu analytique de la séance : http://www.senat.fr/cra/s20130627/s20130627_6.html#par_183

Je tiens à remercier les Députés Frédéric Lefebvre, Thierry Mariani, Alain Marsaud et Claudine Schmid et les Sénateurs Christian Cointat, Louis Duvernois, Christiane Kammermann, Jean-Pierre Cantegrit, André Ferrand, Joëlle Garriaud-Maylam, Robert Del Picchia (NDLR membres de l'UFE) qui se sont très bien battus tant à l'Assemblée nationale qu'au Sénat pour défendre notre vision commune de la réforme, relayant la position des élus de l'AFE.

Le groupe UMP du Sénat saisira demain le Conseil constitutionnel.

Désormais, nous allons poursuivre notre combat sur le terrain.

Bien à vous,

Christophe-André FRASSA

Sénateur représentant les Français établis hors de France
Secrétaire de la commission des lois
Président du Groupe Union des Républicains de la Droite et du Centre à l'Assemblée des Français de l'étranger

Partager cet article