Retour sur la journée du 20 octobre

Conférence de l’UFE CORPORATE

« 15 ans après ceux qui ont vu le bout du tunnel »

Retour sur cette journée de réflexion sur
l’emploi, l’entreprenariat et le métro transmanche

 

Plus d’une centaine de personnes de tous horizons professionnels se sont déplacées à Ashford, jeudi 20 octobre 2011, pour participer à la conférence organisée par l’UFE Corporate.
Les trois objectifs annoncés de la manifestation étaient les suivants : faciliter l'implantation au Royaume-Uni, dynamiser l’emploi en France et soutenir l'idée d'un métro transmanche.  

Cette journée riche d’expériences partagées a permis de faire le point sur les opportunités et les difficultés que rencontrent les entrepreneurs français qui s’installent outre-Manche. Ce fut aussi l'occasion de fêter le 15e anniversaire de la l’association "La France libre … d’entreprendre", créée par Olivier Cadic, Président de l’UFE Grande-Bretagne et conseiller élu à l’Assemblée des Français de l’étranger (PDF iconbiographie_olivier_cadic.pdf), pour favoriser l'implantation de sociétés françaises en Angleterre.

Les mots de bienvenue d’Olivier Cadic se sont adressés à une centaine d'entrepreneurs établis au Royaume-Uni ou volontaires à l’expatriation, ainsi qu'aux élus locaux des deux bords du Channel. Il a rappelé les propos de Bernard Emié, ambassadeur de France,  qui a salué l'importance des investissements français au Royaume-Uni, territoire qui représente le premier excédent commercial de la France.  

ufe_corporate1.jpg

Après des débats orientés vers les thèmes de l’emploi des jeunes, l’entreprenariat en Angleterre et les conditions fiscales et financières qui accompagnent le développement des PME au Royaume-Uni, la dernière table ronde était consacrée au projet de métro transmanche, porté par Olivier Cadic depuis 2008 et soutenu par l’UFE. Cette navette ferroviaire à faible coût, visant à relier Calais à  Ashford, constituerait une étape importante dans le développement des relations transfrontalières, permettant de faire éclore un flux croisé de travailleurs entre la France et l’Angleterre. Edouard Braine, Consul Général de France à Londres, s’est exprimé sur les avantages conjoints dont profiterait la région du Kent qui a "envie de sud" et celle du Nord-Pas-de-Calais qui a "besoin du nord".
L'aboutissement du projet semble en bonne voie puisque Joëlle Garriaud Maylam, sénatrice représentant les Français établis hors de France, s'est engagée à porter la question au cœur du Sénat.
 
Olivier Cadic a conclu la journée en rappelant la prophétie du Général de Gaulle :

« On s’est aperçu qu’il n’y avait pas de montagnes entre l’Angleterre et la France ; il y a seulement un canal. Encore, avec un tunnel, pourrait-on, je crois, les rapprocher beaucoup ».

Plus d'informations :

Retrouvez également en vidéo les interventions de : 

 

Partager cet article