Rares sont les expatriés français à vouloir passer leur retraite aux E.A.U. ne serait-ce qu'en raison du coût de la vie élevé. Les retraités qui peuvent être intéressés sont ceux qui ont une pension élevée qui ne sera ainsi pas imposée et qui ont passé une partie de leur vie active aux E.A.U.

Avant de partir

65 ans est la limite d'âge pour obtenir un visa de résident. Vous ne pourrez y résider qu'à la condition d'avoir une société, donc de ne pas tout à fait être à la retraite… sauf à utiliser un visa de tourisme qui vous obligerait à ressortir tous les 90 jours (et un retour en France de 90 jours) et ne vous permettrait pas de louer d'appartement, de voiture…

Retraités : quels impôts payer aux E.A.U. ?

Aux Emirats, les contribuables ne paient aucun impôt sur leurs revenus.

 

 
Partager cet article