Pour étudier en Italie, il faut commencer par choisir son établissement. Chacun d'entre eux a des formalités particulières pour ses inscriptions, il convient donc de se rapprocher d'eux pour les connaître. Pour pouvoir être accepté, il faut au minimum avoir son bac, pouvoir justifier de 12 années d'études, posséder des traductions de ses diplômes, et une déclaration de valeur du diplôme (dichiarazione di valore) qui prouve que le diplôme obtenu a bien une équivalence (délivré par le service scolarité du consulat d’Italie de votre pays de résidence).

Si vous souhaitez étudier en Italie, sachez que les frais d'inscription sont d'environ 1 500 € dans les universités publiques.

Des universités dans les grandes métropoles, comme dans les petites villes provinciales, l'Italie possède un réseau d’établissements artistiques de très bon niveau. Les hautes formations artistiques, musicales et chorégraphiques sont dispensées dans des instituts d’études supérieures d’art, de musique et de danse : les académies des Beaux-Arts proposent des cursus d’études de peinture, de décoration, de sculpture et de scénographie, d’une durée de 3 ans ou plus, l’Académie nationale d’art dramatique Silvio D’Amico a son siège à Rome et a pour objectif de former des acteurs et des metteurs en scène, l’Académie nationale de danse, les conservatoires de musique et les instituts de musique assimilés, et les instituts supérieurs pour les industries artistiques, préparent les étudiants à assurer des fonctions de direction technique dans une industrie artistique.

Le centre expérimental de cinématographie, à Rome, est spécialisé dans la formation théorique et pratique des futurs professionnels du cinéma, télévision, audiovisuel, et dans la recherche.

On peut citer parmi les écoles italiennes les plus réputées l’Institut supérieur pour la Conservation et la Restauration à Rome, la Manufacture de Pierres dures à Florence, l’Ecole de restauration de la Mosaïque à Ravenne… 

Consultez également notre rubrique "Mes bourses d'études".

Les cycles universitaires en Italie

Le système universitaire italien se compose de 68 universités publiques, 17 universités privées, 6 instituts supérieurs et 11 universités télématiques.

Les diplômes préparés sont le Laurea, Laurea specialistica ou magistrale, Diploma di specializzazione, Master universitaire, Dottorato di Ricerca.

Dans le cadre du système de formation intégrée supérieure (FIS), des cours de formation technique supérieure sont dispensés aux jeunes ou aux adultes en possession d’un diplôme de « scuola media superiore » ou de « tecnico ». Lorsque vous étudiez en Italie, les stages ou apprentissages sur les lieux de travail représentent au moins un tiers de la durée de la formation.

 
Partager cet article