Le stage en entreprise n'existait pas en Argentine jusqu'à il y a peu de temps. Il faut donc expliquer clairement à vos interlocuteurs ce que votre école ou université attend de votre stage. Mais cela n'est guère aisé de trouver un employeur. Il faudra plutôt opter pour un stage longue durée, les entreprises étant plus favorables aux embauches de stagiaires sur une période longue. Toutes les démarches administratives sont effectuées par l'entreprise. Les conditions d'un stage en Argentine sont : de ne pas dépasser 20 h de travail par semaine, d'être rémunérés sur la base de la convention salariale de l'entreprise, d'être déclarés à l'administration fiscale (AFIP) et compter sur une assurance accidents du travail (ART), de ne pas durer plus d'un an, renouvelable 6 mois au plus, et d'être encadrés par une convention signée entre l'entreprise et une université argentine. Pour les étrangers qui ne poursuivent pas leurs études en Argentine, l'entreprise doit faire la demande d'un « Permiso de Ingreso » auprès de la Dirección Nacional de Migraciones, avant l'entrée sur le territoire du futur stagiaire. Le visa est alors à retirer auprès du consulat d'Argentine à Paris. Attention, c'est une démarche que peu d'entreprises sont prêtes à effectuer.

Il est plus facile d'obtenir un stage dans une PME (PYME) avec un simple visa de touriste. En effet, les conditions de travail dans les PYMES demeurent fréquemment dans un cadre assez informel.

Si vous vous trouvez déjà en Argentine, et seulement dans ce cas, le Service Emploi et Formation de la CCIFA peut vous recevoir et vous aider dans votre recherche. Le bureau Business France en Argentine offre des stages de courte durée (2 à 6 mois) à des étudiants conventionnés par un établissement scolaire.

 
Partager cet article